La ligne de démarcation (1940-1944)

par Éric Alary

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Azéma.

Soutenue en 2001

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    L'armistice franco-allemand du 22 juin 1940, instaure une ligne de démarcation qui sépare la France en deux grandes zones d'inégale superficie. D'est en ouest, puis du nord au sud, sur près de 1200km, treize départements français divisés ont connu une situation géographique, économique, administrative et humaine singulière, pendant près de quatre années. A partir de l'étude d'archives françaises et allemandes, et grâce à la réalisation d'une cartographie inédite, la ligne de démarcation se révèle être un bon observatoire des problèmes posés aux Français par l'occupation allemande et des modifications subies dans leur vie quotidienne. Cela permet d'analyser, sous un angle neuf, les rapports franco-allemands. La thèse apporte aussi un éclairage sur l'opinion des Français face à la division territoriale du pays. La ligne de démarcation constitue un observatoire intéressant des problèmes concrets posés aux Français par l'occupation territoriale allemande, même s'il reste géographiquement limité. Peu à peu, la limite militaire est devenue une frontière entre les hommes, privés de se raconter, de se rencontrer entre les deux zones. L'espace quotidien de plusieurs millions de Français est bouleversé. Les "frontaliers" ont connu des difficultés spécifiques, mais ont su s'adapter. Toutefois, une minorité d'individus a décidé de ne pas respecter les lois allemandes en vigueur sur la ligne de démarcation. Les passeurs clandestins forment un monde hétéroclite où de nombreuses motivations s'entremêlent, les plus nobles comme les moins avouables. Une fraction minime des passeurs appartient réellement à la Résistance, organisée avec très peu de moyens sur l'ensemble du territoire national, mais frappée par les répressions franco-allemandes. Il s'agit surtout d'une Résistance de connivence et de relais. Enfin, les clandestins de la ligne ne représentent pas un enjeu de mémoire important, même s'il y a une réactivation du souvenir, à l'occasion des célébrations cinquantenaires récentes.

  • Titre traduit

    ˜The œdemarcation line (1940-1944)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (897 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 846-868. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.