Représentations et réalités des fonctions sociales du service militaire dans la société française (1868-2001)

par Jean-Philippe Lecomte

Thèse de doctorat en Sciences politiques. Sociologie politique

Sous la direction de Pierre Favre.

  • Titre traduit

    Representations and realities of military service social functions in french society (1868-2001)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'étude des politiques du service militaire conduites en France de la fin des années 1860 à la fin des années 1990, met en lumière les logiques prioritairement, sinon exclusivement militaires auxquelles obéi͏̈ssent l'institution, les transformations et la suppression d'un instrument militaire permettant l'adaptation du format des armées. Simultanément, un vaste ensemble de discours et de représentations construisant cette institution comme l'opératrice privilégiée de très importantes "fonctions sociales" s'est développé. D'origine et d'intention diverses, les récits de la vie de caserne, mais surtout les discours politiques d'un service remplissant d'essentielles fonctions d'intégration et de socialisation comme les critiques révolutionnaires de "l'armée de classe" et du "dressage", constituent autant de représentations de la contribution supposée du service à la conservation de l'ordre social et politique. L'analyse de ces représentations suppose de les saisir en tant que telles et de cerner les liens qu'elles entretiennent avec les réalités du service militaire. Liens souvent ténus et incertains: ces représentations, aussi importantes soient-elies dans les discours politiques, n'ont jamais eu d'influence décisive sur la construction des politiques du service et la réalité de ces "fonctions sociales", en fréquente contradiction avec les logiques de l'institution militaire et les réalités de la vie de caseme, apparaît limitée. Plus que par l'objet qu'elles se donnent, c'est par ce à quoi elles servent qu'il paraît possible de comprendre ces représentations. Si la critique s'éclaire dans l'intention de ses auteurs, les discours et représentations des acteurs politiques, eux, appellent un questionnement plus vaste, considérant ces discours, non seulement comme formes de légitimation de l'institution, mais aussi comme reflet d'un système de croyances relatif aux fondements du système politique et du rapport des sociétés occidentales à la violence et à la guerre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (866 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 833 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Institut d'études politiques et de l'Institut de Préparation à l'Administration Générale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04-228002122
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 517
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 518
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 355.11 LEC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.