La mémoire dans l'oeuvre poétique de Jorge Luis Borges : de El hacedor à Los conjurados approches intertextuelles

par Christophe Larrue

Thèse de doctorat en Etudes ibériques et ibero-américaines

Sous la direction de Michel Lafon.

Soutenue en 2001

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le corpus étudié comprend les onze recueils publiés par Borges entre 1960 et 1985. Le premier chapitre envisage d'abord une approche thématique de la mémoire avec le repérage systématique des substantifs memoria et olvido. Il passe ensuite à la recherche des traces d'une pensée antique de la mémoire (discipline rhétorique et mnémotechnique), puis à celle des figures étymologiques. Finalement, il examine la figure rhétorique de l'hypallage et les formes poématiques. Le deuxième chapitre étudie la construction de chaque recueil puis propose des typologies d'enchaînement sériel des textes au sein des recueils. Le troisième chapitre repose sur une numérisation du corpus afin de démonter les jeux de réécritures de mini-séquences textuelles, en privilégiant le niveau infra-phrastique du motif. Le quatrième chapitre aborde la question la question de l'intextualité stricte (citations , parodies, pastiches) et s'interroge sur la portée sémantique des emprunts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 396 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 384-400

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2001/21

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.