Emigration et conflit agraire en Ecosse à la fin du XIXe siècle : le projet Lothian

par Catherine Kohler

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Keith Dixon.

Soutenue en 2001

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Adopté en 1888, le projet Lothian était destiné à financer l'émigration vers le Canada de paysans pauvres venus des Hébrides (Ecosse). A l'époque, les dirigeants britanniques prônaient plus souvent le libéralisme que l'interventionnisme et ce projet revêt de ce fait un caractère atypique par rapport aux autres mesures gouvernementales. Il s'agit du seul programme de ce type totalement financé par l'Etat au XIX e siècle. Cette thèse s'attache à cerner les motivations qui poussèrent un gouvernement conservateur à se lancer dans une telle entreprise. Les caractéristiques du projet sont tout d'abord analysées dans le contexte de la politique d'émigration de l'Etat britannique puis dans celui des relations entre paysans et propriétaires en Ecosse. Le recoupement des informations ainsi obtenues permet de montrer que le gouvernement cherchait à débarrasser les Hautes-Terres d'une partie de la population jugée indésirable plutôt qu'à améliorer la condition des plus pauvres.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(524f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p.427-453

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2001/20/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.