Le rôle de la pensée de l'enseignant dans ses pratiques d'évaluation

par Maria Palmira Carlos Alves

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gérard Figari et de José Augusto Pacheco.

Soutenue en 2001

à l'Université Pierre Mendès France (Grenoble) en cotutelle avec Minho .


  • Résumé

    La recherche problématise un ensemble de questions : quelles conceptions d'évaluation ont les enseignants? comment fonctionnent les dispositifs d'évaluation de l'apprentissage des élèves? comment justifient les enseignants et comment réflechissent-ils sur le référentiel d'évaluation qu'ils utilisent? comment peut-on caract"riser les rapports entre les conceptions et les pratiques d'évaluation des enseignants? Première partie : conception d'un cadre conceptuel multiréférentiel ; deuxième partie : identification des discours dominants des enseignants au niveau de leurs conceptions et pratiques d'évaluation. Les résultats sont interprétés en face du référentiel construit. Les principaux résultats montrent que les enseignants sont proches d'une conception d'évaluation conçue comme synonyme de mesure des performances des élèves et qu'il faut connaître la pensée des enseignants pour comprendre leurs pratiques d'évaluation, puisque c'est la pensée qui guide les pratiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 554 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p.376-429

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2001/12/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.