Police, justice et pouvoirs dans les pays d'Europe centrale et orientale en mutations démocratiques : le cas bulgare (1989-1998)

par Thierry Delpeuch

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jacques Commaille.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Police, justice and powers in post-communist transition : the bulgarian case


  • Résumé

    L'objet de la thèse est d'expliquer comment les institutions policières et judiciaires contribuent au changement des ordres sociaux, politiques et économiques dans les sociétés post-communistes. Plus précisémént, il s'agit de déterminer, sur la base du cas bulgare, dans quelle mesure l'exercice de la contrainte par les appareils répressifs directement liés au pouvoir d'Etat peut, ou ne peut pas, corriger les modèles de comportements hérités du passé, mettre en valeur un autre horizon d'action que celui des arrangements clientélistes, accroître le poids du droit dans l'aménagement des rapports sociaux. Pour répondre à ces interrogations, la démarche a consisté à appréhender l'économie des relations entre la police, la justice et plusieurs pouvoirs susceptibles d'influer sur la formation de nouvelles règles du jeu social, à savoir les instances de gouvernement et les partis politiques, l'opinion publique et les médias, la société civile et les réseaux criminels, l'ancienne classe dirigeante en voie de reconversion, les influences internationales. La thèse démontre notamment que, dans une Bulgarie qui fait figure de champ d'affrontement entre stratégies institutionnelles de rapprochement avec l'Europe communautaire et tactiques extra-institutionnelles d'appropriation des dépouilles du communisme, l'affaiblissement des appareils policiers et judiciaires est à la fois le résultat agrégé d'effets non voulus (désorganisation provoquée par la transformation des cadres institutionnels et juridiques, défection des fonctionnaires vers le secteur privé, pour n'en citer que deux) et la conséquence d'un dessein collectif de la fraction dominante de lélite sociale en vue de limiter l'effectivité du droit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (536 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 472-494

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2001/31
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 00 DEL
  • Bibliothèque : Sciences Po Grenoble (Grenoble). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ZD 499 [CONSULTATION SUR PLACE]

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.