Avantage comparatif, rendements et protectionnisme : l'"argument de Graham"

par Roxana Bobulescu

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Économie internationale

Sous la direction de Ramón Tortajada.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'économiste américain F. D. Graham a formulé l'argument protectionniste fondé sur les rendements. Selon lui, il peut être avantageux pour un pays de protéger son secteur à rendements d'échelle croissants. Son argument constitue une synthèse des travaux antérieurs (Marshall, Sidgwick, Nicholson, Walker, Carver ou encore Kellenberger) et l'idée d'un protectionnisme permanent. Notre thèse propose une reformulation de l'argument de Graham dans ses deux expressions - celle de 1923 et celle de 1925. Dans un modèle à deux pays, deux biens et un facteur de production (le travail) cette reformulation s'appuie sur le modèle à rendements croissants et décroissants de Panagariya (1981). Les travaux d'Ethier (1982) et de Helpman-Krugman (1985) ont montré la nécessité d'une protection dans un modèle à rendements constants et croissants. Bien sûr, cette décision de protection ne dépend pas uniquement des rendements, mais également de la structure des préférences de la taille relative des pays.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 311 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 286-306

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2001/20
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.