Financement décentralisé des activités productives : équilibre, viabilité et acceptabilité

par Philippe Bonino

Thèse de doctorat en Théorie économique

Sous la direction de Faruk Ülgen.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de mon étude consiste à élargir le cadre analytique retenu par les auteurs de l'approche monétaire (nommés aussi les post Keynésiens) pour concevoir le fonctionnement d'une économie de crédit. Je propose en ce sens d'ajouter à l'hypothèse de la présence d'un système de paiements retenu de façon générale par ces théoriciens, le postulat de la présence d'un potentiel matériel constitué de ressources environnementales et de ressources sociales (ces dernières étant liées aux rapports entre les hommes lors des rapports de production). Sur la base de ce double présupposé, je vais alors proposer une organisation des modes de financement des activités productives qui permet d'orienter les comportements des individus vers des formes d'action fondées sur des notions de durabilité environnementale et d'équité sociale comme par exemple des modes de partité hommes-femmes à l'intérieur de l'entreprise. Ce schéma va consister en fait à lier l'apparition endogène du moyen d'échange dans l'économie suite aux crédits consentis par les banques aux entreprises à l'intégration dans les décisions de financement et d'investissement des agents, de considérations relatives au potentiel matériel en plus des critères de profitabilité monétaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 286 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 269-281

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2001/15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.