Etude sismotectonique de deux zones de collision continentale : le zagros central et l'alborz (iran)

par Mohammad TATAR

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Denis Hatzfeld.

Soutenue en 2001

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La sismotectonique de deux zones de collision continentale en iran a ete etudiee. Dans le zagros central au sud de l'iran, nous utilisons des donnees microsismiques et geodesiques. A l'aide d'un reseau de 30 stations qui ont fonctionne en novembre et decembre 1997, 416 microseismes ont ete localises et 79 solutions focales calculees. La structure de la croute dans cette partie du zagros a ete determinee en utilisant la methode d'inversion 1-d et la methode de fonction de transfert. Il montre qu'une couche de sediments de 11 km est placee au dessus d'une croute d'epaisseur totale de 48 km. La microsismicite observee dans cette region est superficielle (8-16 km) et elle est situee dans le socle metamorphique precambrien sous l'epaisse couche de sediments. Cette sismicite montre plusieurs alignements paralleles aux axes des plis orientes nw-se avec un pendage fort vers le sw. L'analyse des mecanismes au foyer montre des mecanismes en coulissage (dextre sur un plan oriente nw-se) et des mecanismes en chevauchement. La deformation de cette region est aussi etudiee a partir de donnees geodesiques (gps) de deux campagnes successives en 1997 et 2000. Le resultat montre un raccourcissement d'environ 1 cm/an affectant la largeur totale du zagros suivant une direction n-ne, a peu pres parallele a la direction de mouvement de l'arabie par rapport a l'eurasie. Dans l'alborz, au nord de l'iran un reseau de 30 stations a fonctionne en juin et juillet 1998 dans la region de roudbar ou un seisme destructeur a eu lieu en 1990. La structure crustale a ete determinee par inversion 1-d et par la methode de fonction de transfert et montre une croute a 35 km d'epaisseur. La sismicite dans cette region est superficielle (4-16 km) et elle se situe plutot dans le socle cristallin. Elle montre un alignement oriente nw-se associe probablement aux failles chevauchantes de manjil et klishoum et aux failles coulissantes de kabateh et zardgoli. Des mecanismes au foyer indiquent des failles inverses et de coulissage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Annexes : 118 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T2001-TAT01
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre. Bibliothèque de Géophysique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T GRE 2001 TAT

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 GRE1 0083
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.