Diabete et stress oxydant : etude d'une nouvelle molecule agoniste des recepteurs 3 adrenergiques a visees antidiabetique et antioxydante

par MIREILLE LATTIER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JOEL DE LFIRIS.

Soutenue en 2001

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Parmi les nombreux facteurs impliques dans les consequences physiopathologiques du diabete non insulinodependant (dnid), deux semblent avoir une importance particuliere : 1) un stress oxydant, caracterise par une rupture de l'equilibre cellulaire entre oxydants et antioxydants, 2) des dysfonctionnements du metabolisme energetique conduisant a l'obesite. L'amelioration du potentiel antioxydant d'une part, et la stimulation des recepteurs 3 adrenergiques (3 ar), localises majoritairement au niveau des tissus adipeux blanc et brun, induisant une augmentation de la lipolyse et de la thermogenese respectivement, constituent donc des cibles pharmacologiques interessantes dans le traitement du dnid. Pour cette raison, nous avons etudie les effets de molecules originales, presentant a la fois une activite agoniste 3 adrenergique et une activite antioxydante. Notre travail a tout d'abord consiste a caracteriser le pouvoir antioxydant de ces molecules (test d'ellman et des tbars). La plus active de ces molecules, m26, a ete utilisee afin d'apprecier son effet potentiel protecteur vis-a-vis de cellules fibroblastique (hela wild et tat) en culture, soumises a un stress oxydant. Cette etude a malheureusement mis en evidence un effet cytotoxique de m26 alors que les precurseurs de la molecule en sont denues. Par ailleurs, les effets vasculaires de m26 ont ete etudies. Les agonistes 3 adrenergiques presentent en effet une capacite vasorelaxante, propriete benefique pour la preservation de l'arbre vasculaire chez le diabetique. L'effet antioxydant de m26 ainsi que son effet agoniste 3 adrenergique a ete teste selon deux protocoles sur des preparations d'anneaux d'aorte isolee de rat. Dans ces conditions experimentales, nous avons pu mettre en evidence un leger effet agoniste 3 adrenergique mais pas d'effet antioxydant vis-a-vis du peroxyde d'hydrogene administre par voie exogene. Ces travaux doivent etre poursuivis afin de definir et de s'affranchir de la cytotoxicite de m26, condition necessaire a la poursuite de son etude.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 p.
  • Annexes : 158 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.