Etude theorique des couplages magnetiques d'echange dans des complexes de coordination

par CATHERINE BLANCHET BOITEUX

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de André Grand.

Soutenue en 2001

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail expose au cours de cette these a ete dedie au magnetisme moleculaire de radicaux organiques et de complexes bi-metalliques homonucleaires pontes par des ligands organiques. La presentation des differents modeles de calcul de la constante d'echange dans le cadre du magnetisme moleculaire permet de mettre en evidence les limites des modeles classiques developpes dans le cadre de l'approximation de l'electron actif, ainsi que les approches qui ont ete developpees pour s'affranchir de cette approximation. La methodologie qui a ete utilisee pour mener a bien nos calculs de chimie quantique introduit la theorie de la fonctionnelle de la densite. Une vue d'ensemble, mais non exhaustive, des ferroaimants moleculaires du type de ceux qui ont ete etudies au cours de cette recherche est presentee. Les etudes de quelques ferroaimants moleculaires organiques (radicaux), a partir d'exemples choisis de radicaux et de bi-radicaux libres, illustrent la particularite de ces molecules. Nous decrivons le nouveau modele que nous avons developpe pour les composes comportant deux centres paramagnetiques. Ce nouveau modele, incluant un calcul explicite de populations de spin, a ete applique a deux types de topologie des orbitales du pont impliquees dans le superechange. La derniere partie comprend quelques applications qui permettent de valider le modele analytique que nous avons developpe au chapitre precedent. La discussion permet de confronter nos resultats a ceux qui sont obtenus par differents auteurs avec d'autres modeles et d'autres methodes. Enfin, les perspectives qu'ouvre ce travail de recherche sont presentees en conclusion.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 p.
  • Annexes : 191 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.