Contribution à la génération de tests pour les composants de service. Application aux services de réseau intelligent

par Fatiha Zaïdi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Ana Cavalli.

Soutenue en 2001

à Evry-Val d'Essonne .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le test de conformité est une activité cruciale dans le développement d'une application. Il a pour but de s'assurer que le produit fini correspond bien à la spécification de départ. Devant la complexité croissante des systèmes de télécommunications, il est devenu nécessaire d'assister les différentes phases de développement des systèmes par des méthodes et des outils. Ainsi, les méthodes formelles ont permis l'émergence de méthodes de génération automatique de tests et ainsi la possibilité de soulever un grand nombre d'ambiguïtés dans l'expression de ce que doit réaliser le système. Or, le test exhaustif de ces systèmes n'est pas toujours possible pour des cas réels, en raison du problème bien connu d'explosion combinatoire du nombre d'états. Dans cette thèse, nous proposons une méthode de génération de tests pour les composants de services dans une architecture de réseau intelligent afin d'éviter la génération de tests redondants et le problème d'explosion susmentionnée. Cette thèse porte sur la définition d'algorithmes de génération de tests à partir de spécifications exprimées sous formes de machines à états finis étendues et plus particulièrement sur leur application au test de composants imbriqués dans le cadre du domaine des services en télécommunication. Nous abordons ces problématiques sous les angles théoriques et pratiques liés à la définition et la mise en oeuvre de ses algorithmes adaptés ainsi quà́ la confrontation avec des études de cas réalistes et de tailles conséquentes. Nous étendons également le champ de l'applicabilité de la méthode proposée pour le test imbriqué au test d'interopérabilité. Intuitivement, l'optique choisie est de considérer tout échange de messages entre les deux implantations comme composante d'un automate intermédiaire, modélisant l'interfonctionnement des deux systèmes. Cet automate est ensuite tout simplement vu comme une spécification imbriquée qu'il s'agit de tester en vue de vérifier l'interopérabilité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [159]-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 004.65 ZAI con
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.