Histoire et monnayage des Indo-Scythes et des Indo-Parthes (1er siècle avant notre ère - 1er siecle de notre ère). Catalogue raisonné des monnaies du Cabinet des Médailles

par Christine Fröhlich

Thèse de doctorat en Histoire, antiquité, culture, art

Sous la direction de Georges Le Rider.

Soutenue en 2001

à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes .

  • Titre traduit

    History and coinages of the Indo-Scythians and the Indo-Parthians (Ist. C. B. C. - Ist. C. A. D. ). Catalogue of the collection of the Cabinet des Médailles, Paris.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les dynasties indo-scythe et indo-parthe régnèrent en Inde du Nord-Ouest, dans tout le Gandhara pour les Indo-Scythes, et depuis Hérat, en Afghanistan, jusqu'à Mathura, en Inde, pour les Indo-Parthes. Les premiers souverains indo-scythes arrivèrent au Gandhara au début du Ier siècle avant notre ère, et leur dynastie est remplacée par celle des Indo-Parthes aux alentours de notre ère. Ces deux peuples nomades se situent donc entre les derniers Indo-Grecs et en même temps que les premiers Kushans. La thèse proposée aborde toutes les questions posées par les spécialistes, qui sont surtout chronologiques. La reconstruction de l'histoire de ces deux dynasties repose principalement sur les monnaies. C'est pourquoi deux des quatre volumes de la thèse ont été consacrés à la recension des données numismatiques, avec un catalogue de la collection inédite du Cabinet des Médailles de Paris, un recensement des trésors publiés et inédits, et un volume de corpus qui rassemble 10 000 monnaies environ. Le premier volume est dévolu à une étude bibliographique importante, des origines à nos jours, à l'analyse des données textuelles (très rares), archéologiques (peu nombreuses), épigraphiques (difficiles d'interprétation) et iconographiques (essentielles pour la distinction de rois homonymes comme Azès et Abdagasès). Il s'achève par une mise en perspective historique qui permet d'établir la succession des souverains indo-scythes et leur répartition géographique, avec la distinction de trois ateliers monétaires. La question de l'existence d'un ou deux Azès ne peut encore être tranchée. L'ordre de succession des souverains indo-parthes est bien déterminé, région par région. L'originalité du système politique indo-parthe a été mise en valeur: il s'agit d'un pouvoir extrêmement fragmenté, avec un roi plus puissant comme l'étaient Gondopharès et Sasès, et des souverains subordonnés, comme Abdagasès. Le rôle fondamental des satrapes et des dynasties locales a également été dégagé.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (999 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 630 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 152 1-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.