Resines epoxydes mesomorphes

par ALICE-CRISTINA MIJA MITITELU

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Patrick Navard.

Soutenue en 2001

à l'ENSM PARIS .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les epoxydes cristaux liquides thermorigides (eclt) sont consideres comme des materiaux de haute performance. Il existe deux voies de synthese de eclt : par reticulation d'epoxydes cristaux liquides (cl) en phase mesomorphe ou par reticulation d'epoxydes qui ne sont pas des cl mais contiennent des groupements mesogenes permettant le developpement d'une mesophase pendant la reaction. Pour exploiter ces deux voies, nous avons synthetise une serie de 18 monomeres epoxydes ayant differents groupements mesogenes. Quatre de ces structures ont ete retenues pour l'etude de reticulation : deux isotropes et deux cl. Nous avons ainsi etudie l'evolution de la mesophase pendant la reticulation en choisissant comme durcisseurs une serie de six amines primaires. La reticulation de 24 systemes de reaction epoxy/amine a ete suivie par analyse calorimetrique, microscopie optique en lumiere polarisee et diffraction des rayons x. Nous avons etudie les principaux parametres influencant la morphologie de la resine : nature des monomeres, thermodynamique de la reaction, temperature et competition vitesse de fusion/vitesse de reaction. L'etude de la cinetique de reticulation par chromatographie d'exclusion sterique a conduit a un resultat inhabituel pour les epoxydes classiques. Nous avons trouve un effet de substitution positif : une reactivite plus grande d'addition entre l'amine secondaire et l'epoxyde et non entre l'amine primaire et l'epoxyde. Un autre resultat inattendu a concerne nos essais d'orientation de la mesophase pendant la phase de dissolution sous cisaillement. Les reticulations ont ete conduites dans un appareil stress tech a trois contraintes imposees (200, 400 et 600 pa) et les structures des resines ainsi preparees ont ete analysees par microscopie optique et diffraction des rayons x. Aucun phenomene d'orientation n'a ete observe. Par contre, un phenomene d'augmentation de l'ordre de la structure avec la valeur de la contrainte imposee a ete enregistre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 p.
  • Annexes : 67 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.