Le profil sensoriel. De la mesure sensorielle à l'analyse discriminante multiple

par Romain Jocteur Monrozier

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Marc Danzart.

Soutenue en 2001

à l'Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires .

  • Titre traduit

    Sensory profile. From sensory measurement to multiple discriminant analysis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail aborde l'analyse des données de profil sensoriel conventionnel, décomposée en deux parties: I'étude des notes d'intensité obtenues en profil et le traitement statistique multidimensionnel de ces notes. L'intensité perçue est mesurée par des échelles de réponse variées. Les échelles continues puis les échelles discrètes et de magnitude estimation sont les plus courantes. Les comparaisons existantes ne tranchent pas en faveur d'une échelle même si la première semble plus ergonomique. L'expérience réalisée dans cette thèse décrit l'utilisation de l'échelle continue par des sujets expérimentés et naïfs. Les deux types de sujets établissent une relation linéaire entre l'intensité du stimulus et leur notation et utilisent l'échelle de façon continue et homogène. L'entraînement ne modifie pas l'utilisation de l'échelle. Pour l'analyse multidimensionnelle des données de profil, I'analyse en composantes principales (ACP) sur les notes moyennes par produit est la plus courante. Celle-ci ne tient pas compte de la variabilité des sujets et ses résultats sur les produits sont peu précis mais stables. Six autres méthodes sont comparées sur deux critères de qualité: précision et stabilité des résultats. L'analyse factorielle discriminante (AFD) est la plus précise; sa stabilité est proche de celle de l'ACP. Les méthodes factorielles multiples apportent des points de vue différents. L'analyse procrustéenne généralisée ne suppose pas le consensus entre les sujets a priori. Elle fournit une image des produits apparemment très précise, mais cette analyse trouve un consensus même lorsque les données sont aléatoires. L'analyse factorielle multiple (AFM) tient compte de la structure des descripteurs: texture, arômes,. . . Mais cette analyse ignore la variabilité des sujets. L'analyse discriminante multiple mise au point dans cette thèse permet de cumuler les atouts de l'AFD et de l'AFM. Ses résultats sont moins précis que ceux d'AFD mais plus riches du point de vue sensoriel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 300 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.