Pouvoirs, villes et territoires : genèse et représentations des espaces urbains dans le Minas Gerais (Brésil), XVIIIe - début XIXe siècle

par Claudia Damasceno Fonseca

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Daniel Nordman.

Soutenue en 2001

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le premier véritable réseau urbain à l’intérieur de l’Amérique portugaise ne voit le jour qu’au début du XVIIIe siècle, à la suite de la découverte de riches gisements d’or dans une région alors méconnue et très montagneuse, qui ne tarde pas à prendre le nom de Minas Gerais et à se constituer en tant que capitainerie royale. L’exploitation aurifère, ainsi que les activités agropastorales et surtout le commerce qui s’y développent permettent la mutation de plusieurs noyaux de peuplement précaires – campements de mineurs, haltes au bord des chemins – en agglomérations bien peuplées et convenablement bâties. Au cours du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, seul un certain nombre de ces localités reçoit de la couronne portugaise le titre de vila, et avec lui le privilège de posséder une câmara – corps d’officiers municipaux ayant des attributions judiciaires, administratives, militaires et fiscales. Cette thèse se consacre à l’étude des processus de constitution – institutionnelle et matérielle – des établissements et des territoires urbains dans les grands espaces du Minas Gerais. L’analyse des différentes représentations des villes et de leurs territoires y tient également une place importante. Le plan se déroule en trois parties, qui correspondent aux différentes échelles du processus de peuplement et d’urbanisation. Dans un premier moment, l’angle de vue embrasse tout l’espace de la capitainerie et c’est de la distribution chronologique et spatiale des fondations dont il est question. Changeant de focale et de problématique, l’analyse s’attache ensuite à l’étude des conflits territoriaux entre municipalités, aux disputes pour les fonctions administratives, pour les titres et privilèges, ainsi qu’aux hiérarchies et aux degrés d’urbanité des établissements. Enfin, passant à l’échelle locale, l’on s’intéresse au processus de constitution matérielle des espaces urbains, à leur gestion et aux perceptions qu’en avaient les élites sociales et les voyageurs étrangers.

  • Titre traduit

    Power, towns and territories : the genesis and representation of urban space in Minas Gerais (Brazil), 18th to early-19th centuries


  • Résumé

    The first true urban network in the interior of Portuguese America appears only at the beginning of the 18th century, following the discovery of rich gold deposits in a poorly-known mountainous region which would soon acquire the name of Minas Gerais and would be constituted as a Royal Captaincy of the Portuguese Crown. Gold mining, as well as agricultural and commercial activities, allow for the transformation of small and unstable population centers – miner encampments or roadside rest-stops – into larger and more developed towns. Over the course of the 18th and into the beginning of the 19th centuries, only a handful of these localities receives the title of vila from the Portuguese Crown – a denomination that carries with it the privilege of organizing a câmara, a municipal officer’s corps with judicial, administrative, military and fiscal powers. This dissertation will examine the material and institutional processes by which urban territories and settlements in the expansive areas of Minas Gerais were constituted. The diverse representations of towns and their surrounding territories will be a primary focus as well. The thesis is divided into three parts, each of which corresponds to a different scale of the settlement and urbanization process. In the first instance, the perspective is that of the captaincy as a whole, and the primary focus is the spatial and temporal distribution of the town’s foundings. The second part examines territorial conflicts between several municipalities, including disputes over administrative functions, titles and privileges, and hierarchies and degrees of urban development within the settlements. Finally, passing to the local level, the processes involving the material constitution of urban space are discussed, including the practical problems of management, and diverse observations on these subjects by local elites and foreign travellers.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Centre culturel Calouste Gulbenkian à Paris

Des terres aux villes de l'or : pouvoirs et territoires urbains au Minas Gerais (Brésil, XVIIIe siècle)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (622 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 590-613. Glossaire

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2001-128

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9746
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Centre culturel Calouste Gulbenkian à Paris

Informations

  • Sous le titre : Des terres aux villes de l'or : pouvoirs et territoires urbains au Minas Gerais (Brésil, XVIIIe siècle)
  • Détails : 1 vol. (606 p.)
  • ISBN : 972-8462-33-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 575-593. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?