Mythologie de l'abeille et du miel en Europe : anthropologie comparéé

par Gilles Tétart

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Françoise Héritier.

Soutenue en 2001

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    En partant du constat que le miel est une métaphore alimentaire de la maturité sexuelle féminine et de la fertilité qui en est escomptée, l'ensemble de cette recherche vise à établir que la mythologi du miel subsume une conception particulière de la fécondité qui met en jeu une connaissance pratique de l'abeille. L'un des objectifs poursuivis ici est de saisr quelles sont les modalités conceptuelles qui, du registre alimentaire à celui de la génération humaine, font du miel le matériau emblématique d'une fécondité pourvoyeuse d'immortalité, laquelle reflète une propriété intrinsèque du miel qui est un aliment imputrescible. D'où, également, son association systématique aux substances corporelles qui ne pourrissent pas,comme le sang et le sperme. Coextensive au miel, la notion de pureté est également centrale dans cette étude. Mais elle ne se définit pas seulement en référence à l'imputrescibilité du miel. Le fait que le miel soit un produit animal d'origine végétale dont l'obtention n'implique pas effusion sanglante constitue un cadre structurel élémentaire autour duquel s'organise la symbolique du miel. A cela s'ajoute que le miel est une litote du lait maternelle mis en relation avec la chasteté légendaire de l'abeille. Celle-ci fournit donc le modèle idéologique d'un genre féminin qui produit un aliment maternel sans avoir enfanté ni être passé par la reproduction sexuée. Le féminin rêvé comme éternellement vierge est l'une des principales pistes de cette recherche qui montre en quoi la virginité mythique constitue un opérateur conceptuel à partir duquel est pensé le rabattement de l'identité du féminin sur le masculin en termes d'humeurs corporelles. Le propos de cette réflexion anthropologique sur le miel et les abeilles constitue donc aussi une contribution à l'analyse des systèmes idéologiques centrés sur l'enjeu du rapport masculin féminin dans la transmission de la vie.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Odile Jacob à Paris

Le sang des fleurs : une anthropologie de l'abeille et du miel


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.404-421

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 43
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8609
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2178
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Odile Jacob à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le sang des fleurs : une anthropologie de l'abeille et du miel
  • Détails : 1 vol. (284 p.)
  • ISBN : 2-7381-1488-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [257]-272. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.