Disparité morphologique crânienne et mandibulaire des primates malgaches : compromis entre adaptations et contraintes du développement

par Bénédicte Viguier

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Jean Chaline et de Didier Marchand.

Soutenue en 2001

à Dijon .


  • Résumé

    Les primates malgaches présentent une forte diversité taxinomique associée à une forte diversité écologique et phénotypique, caractéristique d'une radiation adaptative. Leurs relations phylogénétiques sont mal résolues. A travers la description et l'interprétation du signal de disparité morphologique (morphométrie géométrique), certains traits évoluant de manière homoplasique sont analysés afin d'aboutir à une meilleure compréhension de la radiation. Le poids de la biogéographie, du régime alimentaire, du rythme de vie, de l'âge et enfin de la taille est testé à travers divers exemples puis à l'échelle des Lémuriformes. Les résultats de cette thèse montrent l'importance du poids des spécialisations fonctionnelles et des contraintes du développement sur la morphologie, indépendamment du cadre phylogénétique. La confrontation des données de disparité et de diversité montre que la sélectivité de l'extinction holocène n'a pas porté sur des spécialisations adaptatives, mais sur la taille.

  • Titre traduit

    Morphological disparity of skull and mandible of the Malagasy primates : compromise between adaptations and developmental constraints


  • Résumé

    The Malagasy primates have a high taxonomic diversity associated with a high level of ecologic and phenotypic diversity that is characteristic of an adaptive radiation. The phylogenetic signal is overwhelmed by a high level of homoplasy that obscures the phylogenetic relationships among the group. Some homoplasic traits are analyzed through the description and the interpretation of the morphological disparity (geometric morphometrics) in order to improve our understanding of the radiation. Influences of biogeography, diet, activity rhythm, age, and size are successively tested in small samples and then at the level of the Lemuriformes. The results of this doctoral thesis show the high determinism of functional specializations and developmental constraints on the morphology, regardless of the phylogeny. The comparison of data from diversity and disparity proves that the selectivity of the holocene extinction applied to size, but not to functional specializations linked with adaptations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 368 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 333-346

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2001/64*BU/SE

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 DIJO S064
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.