Modifications des circuits inhibiteurs médullaires cervicaux au cours de contractions volontaires chez les sujets sains et les patients porteurs de lésions cortico-sous-corticales

par Claire Aymard

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Rose Katz.

Soutenue en 2001

à Dijon .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à la description chez l'homme de l'organisation du circuit de l'inhibition réciproque disynaptique et de l'inhibition récurrente entre muscles fléchisseurs et extenseurs du poignet, puis à l'étude de la mise en jeu de l'inhibition réciproque disynaptique et de l'inhibition présynaptique, au cours de contractions volontaires de ces muscles chez des sujets sains et des patients porteurs d'une lésion cortico-sous-corticale-unilatérale. Une différence d'organisation de ces circuits est mise en évidence entre le niveau médullaire cervical et lombaire. L'interneurone de l'inhibition réciproque disynaptique diffère de l'interneurone inhibiteur Ia décrit à la moelle lombaire, par l'absence d'inhibition par les cellules de Renshaw, l'existence d'une facilitation par les afférences du groupe I issues de noyaux moteurs de muscles proximaux antagonistes, et l'absence de facilitation par les afférences cutanées de bas seuil. L'inhibition récurrente est présente entre noyaux moteurs de muscles fléchisseurs et extenseurs du poignet, contrairement au coude et à la cheville. L'inhibition réciproque disynaptique et l'inhibition présynaptique est (sic) plus importante au niveau médullaire cervical, qu'au niveau médullaire lombaire suggérant un contrôle suprasegmentaire différent entre ces deux niveaux. . .

  • Titre traduit

    Modifications of medullary cervical inhibitors circuits during voluntary tensings in normal subjects and in hemiplegic patients


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207-[55] f. [+ 53 fig. h.-t. ]
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 188-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099 U/2001/15*BU/MP
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.