La loi quinquennale sur l'emploi de 1993 et le service public de formation professionnelle

par Michel Lugnier

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Georges Solaux.

Le jury était composé de Georges Solaux, Guy Brucy, Jean-Pierre Jarousse.

Les rapporteurs étaient Michel Develay, André Legrand.


  • Résumé

    Tour à tour appréhendée aux différentes périodes de l’histoire, comme un moyen de contrôle de la classe ouvrière et/ou de la jeunesse, un levier du développement économique ou encore un instrument de lutte contre l’échec scolaire, la formation professionnelle est confrontée à une multiplicité d’objectifs. Ceci traduit la difficulté à concevoir un enseignement capable d’intégrer les aspects théoriques et pratiques d’une formation qui se veut en phase avec les évolutions technologiques les plus récentes. Ainsi aux ambiguïtés d’une politique nationale portée au lendemain du Second conflit mondial tout à la fois par un consensus en faveur d’une élévation du niveau du niveau de formation, et par une stricte adéquation des formations aux emplois, s’est substituée au cours des années quatre-vingt une volonté d’articuler les interventions de l’Etat avec logique territoriale en vue d’une adaptation au plan local de la nouvelle politique éducative des « 80% » qui se met en place à l’époque. En mettant un terme au paradigme égalitariste d’un Etat centralisateur dans lequel la formation professionnelle s’était jusque-là développée, les premières fois de décentralisation ont alors dotés les collectivités locales d’un pouvoir d’influence que la loi quinquennale de 1993 est venue plus récemment renforcer. Pour souligner les enjeux qui entourent le processus de régionalisation de la formation professionnelles, nous nous sommes particulièrement attaché à souligner quelques tendances lourdes qui ont marqué l’appareil de formation professionnelle initiale dans sa dimension spatiale au lendemain du vote d’une loi considérée par certains comme l’expression d’une volonté récurrente et manifeste de démanteler sous couvent d’efficacité le service public de formation professionnelle.


  • Résumé

    Alternately apprehended at various historical periods as a means of control of the working class and/or the youth, an economic development lever or a tool of fight against school failure, vocational training has to face a multiplicity of objectives. That conveys the difficulty in conceiving a teaching able to integrate able to integrate the theorical and practical sides of an education which claims to be on the same wavelength as the most recent technological developments. Thus, the ambiguities of a national policy supported, after the Second World War, and by a strict intervention with a territorial logic in order to adapt the new training policy of the 80% set up at the time to the local level. By putting an end to the egalitarian paradigm of a centralizing state in which vocational training had grown so far the first decentralization laws then provided the local communities with a power of influence which the quinquennial law of 1993 has more recently strengthened. To emphasize what is at stake in the process of regionalization of vocational training, we have applied ourselves to underline some serious tendencies which have marked the initial vocational training machinery in its spatial dimension after the passing of a law considered by some as the expression of a recurrent and manifest will of dismantling the national system of vocational training under cover of efficiency.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (370 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 320-334

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T205

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001DIJOL010
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.