Contribution à la théorie de l'architecture organisationnelle : le cas de la politique d'investissement au sein de France Télécom

par Carine Catelin

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gérard Charreaux.

Soutenue en 2001

à Dijon .


  • Résumé

    Une des questions centrales dans les travaux de recherche en gestion porte sur l'analyse des déterminants de la performance d'une firme. La politique d'investissement représente l'un des mécanismes qui conditionne la performance organisationnelle. Ainsi, s'intéresser à cette dernière suppose nécessairement une compréhension de la politique d'investissement ainsi que de ses déterminants : les mécanismes constituant l'architecture organisationnelle de la firme Cependant, du fait de l'instabilité de l'environnement, cette architecture se doit sans cesse d'évoluer et de s'adapter dans le but d'assurer une gestion efficace des investissements. Ainsi, la théorie de l'architecture organisationnelle qualifiée "d'élargie" apparaît comme un cadre unificateur et intégrateur de l'explication de la politique d'investissement au sein d'une firme. Nous avons choisi de tester la plausibilité de ce modèle sur le cas de France Télécom à travers une double méthodologie, qualitative et quantitative.

  • Titre traduit

    Contribution to organizational architecture theory : the investment policy within the case of France Télécom


  • Résumé

    The aim of this study is to explain the investment policy within organizations and to show, on the one hand, the influence of the firm's organizational architecture on its process of resources allocation, on the other hand, the dynamics of this organizational architecture through the role of learning and knowledge creation about the investment policy and to get an efficient investment policy. To build a conceptual model of the dynamics of the organizational architecture within the investment policy, we proceed to a critic review of the traditional literature (finance, management control and strategic management). This justifies the interest of agency theory and more particularly the interest of "widened" organizational architecture theory. The empirical illustration focuses on the case of France Télécom with two methods : a qualitative longitudinal study and a quantitative analyze.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 405 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 318-330

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TEDIJON/2001/9*BU/SE

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1081-2001-14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.