Pièges des algorithmes stochastiques et marches aléatoires renforcées par sommets

par Pierre Tarrès

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Michel Renaim.

Soutenue en 2001

à Cachan, Ecole normale supérieure .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La première partie de cette thèse est consacrée aux algorithmes stochastiques. Nous présentons de nouveaux résultats de convergence et de non convergence vers certains ensembles instables du système dynamique associe. Nous étudions, en collaboration avec m. Benaim et s. Schreiber, la modélisation de dynamiques génétiques par des processus d'urnes de polya generalisees. La deuxième partie est consacrée a une conjecture de pemantle et volkov énonçant que les marches aléatoires renforcées par sommets sur les entiers restent p. S. Bloquées dans cinq points au bout d'un certain temps. Nous prouvons cette conjecture, et donnons une nouvelle preuve des résultats obtenus précédemment sur le sujet par pemantle et volkov, en utilisant en partie certaines des techniques mises en oeuvre pour la conjecture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 p.
  • Annexes : 100 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE TAR (Salle de réf.)
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CTLes / THE TAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.