Contribution à la théorie des expertons. Sous-ensembles flous de type 2 et 3

par Mohammed Fatene

Thèse de doctorat en Sciences de l'homme et technologie

Sous la direction de Zyed Zalila.

Soutenue en 2001

à Compiègne .


  • Résumé

    Le concept d'experton introduit par le Professeur Arnold KAUFMANN en 1987 est une généralisation des scalaires et intervalles de [0,1], des sous-ensembles flous, des sous-ensembles -flous et des sous-ensembles probabilistes flous. En évaluation subjective, il apparaît comme un très bon outil d'agrégation des avis d'un groupe d'experts, puisqu'il autorise une modélisation et un traitement sous forme de morphologies de données. Ce travail de thèse a consisté en l'extension aux expertons des opérateurs flous d'agrégation (complémentations, moyennes, dm, opérateurs triangulaires, implications floues. . . ) définissant des lois internes. Notre travail ne s'est pas limité à l'étude de ces opérateurs, mais il donne une grande part à l'explication des sémantiques des résultats obtenus dans chaque situation, afin d'élucider l'action effective de chaque opérateur flou sur les expertons. Ainsi, l'utilisateur sera capable de choisir les opérateurs flous adaptés à chaque situation. Ceci semble être une condition sine qua none pour justifier l'utilisation de ce concept novateur en décision de groupe et en prise de décision multicritères. Cependant, l'utilisation d'opérateurs appropriés dans une situation d'analyse donnée doit induire une explication des sémantiques de l'avis du groupe résultant en se basant sur les avis initiaux des experts. Ceci nous permet de suggérer des opérateurs flous pour la modélisation de comportements spécifiques d'experts en décision de groupe (effet de veto, effet de valorisation par décret, effets d'élévation et de troncature d'avis).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XVIII-139 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 134-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 FAT 1374
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.