Processus stochastiques contrôlés avec contrainte pour l'optimisation de la maintenance des calculateurs de régulation

par Michel Boussemart

Thèse de doctorat en Contrôle des systèmes

Sous la direction de Nikolaos Limnios.

Soutenue en 2001

à Compiègne .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est la modélisation et l'optimisation de la maintenance des calculateurs utilisés pour la régulation des turboréacteurs. Les calculateurs étant à pleine autorité, une contrainte de sécurité stricte, imposée par la FAA, doit être prise en considération. Les calculateurs de régulation pleine autorité actuels utilisent l'architecture duale, Lorsqu'une des deux voies de calculs devient défaillante, l'autre voie prend le relais. Dans ce cas, le remplacement du calculateur doit être effectué pour la prochaine mission de vol. Une maintenance optimale serait de différer les réparations, et de les faire coïncider autant que possible avec les inspections périodiques du moteur. Car lorsque celui-ci est révisé, avec éventuellement maintenance préventive, le calculateur peut être remplacé avec un coût négligeable par rapport é une intervention non prévue. Le but de la thèse est de proposer des méthodes pour obtenir ce type de maintenance optimale, tout en tenant compte des contraintes de sécurité. Pour étudier le problème, nous utilisons les chaînes de Markov et processus semi-markoviens contrôlés avec contrainte. L'intérêt essentiel du travail réside dans la prise en compte d'un nouveau type de contrainte. Nous développons des méthodes et des algorithmes de résolution pour obtenir une politique optimale. Nous appliquons nos méthodes au problème de la maintenance des calculateurs. Cependant, comme souvent pour les chaînes de Markov contrôlées, on se heurte au problème de taille. C'est pourquoi nous proposons également des méthodes itératives approchées, pour obtenir une politique satisfaisante.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 121 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-121

Où se trouve cette thèse ?