Nettoyabilité d'équipements fermés agro-industriels : modélisation des cinétiques de nettoyage de surfaces contaminés par des spores de Bacillus et caractérisation de l'influence de l'hydrodynamique

par Caroline Lelièvre

Thèse de doctorat en Génie des procédés industriels

Sous la direction de Thierry Bénézech.

Soutenue en 2001

à Compiègne .


  • Résumé

    La contamination bactérienne des équipements peut présenter un risque sanitaire majeur pour l'agro-industrie de par la résistance de certains microorganismes aux procédures d'hygiène. Une procédure efficace de Nettoyage En Place (NEP) suivie d'une procédure de désinfection légère, reste cependant la meilleure solution pour éviter une contamination potentielle. Le nettoyage est un phénomène complexe fonction de nombreux paramètres, dont l'hydrodynamique qui est un élément prépondérant dans le nettoyage de systèmes fermés. En effet, c'est l'écoulement qui engendre les forces de cisaillement qui seront appliquées sur les surfaces pour décrocher les souillures. Cette thèse avait pour objectifs premièrement, la modélisation des cinétiques de nettoyage de spores de Bacilles cereus adhérées dans des conduites en acier inoxydable dans des conditions proches de l'industrie et deuxièmement, la caractérisation de l'action de l'hydrodynamique sur la nettoyabilité de géométries générant des écoulements pouvant être perturbés. La modélisation des cinétiques est basée sur l'hypothèse d'une compétition entre arrachement et dépôt. Ce travail a permis de valider un modèle simple pour les cinétiques de nettoyage, mais aussi pour les cinétiques de contamination. Les constantes de vitesse d'adhésion et d'arrachement dépendent du cisaillement pariétal moyen en suivant des lois qui sont a priori différentes. Pour prédire les cinétiques de nettoyage, il faudra à l'avenir établir les lois de variation des constantes de vitesse traduisant la vitesse d'adhésion et d'arrachement en fonction du cisaillement pariétal en incluant des variations de conditions d'adhésion et de nettoyage (température, détergent). L'étude de l'action de l'hydrodynamique a révélé que dans les géométries ne générant pas un écoulement très perturbé, le cisaillement pariétal caractérise le mieux la nettoyabilité dès lors que la valeur de cisaillement pariétal et que le temps de nettoyage sont suffisamment importants. En revanche, pour les géométries générant un écoulement très perturbé, la forte intensité des fluctuations du cisaillement en paroi permet une bonne nettoyabilité malgré des valeurs moyennes très faibles. Un changement géométrique simple sur un corps de pompe confirme l'influence de la géométrie sur la nettoyabilité dans un équipement complexe. La conception hygiénique devra à l'avenir être basée sur la génération de conditions de cisaillement pariétal ayant des valeurs moyennes ou des fluctuations élevées. Des outils d'aide à la conception hygiénique, comme la simulation numérique, pourront être utilisés en prédisant les géométries générant ces différents types d'écoulements.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10]-121-[5] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 110-121

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 LEL 1355
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.