Réseaux neuromimétiques et gestion des connaissances : Peut-on revendiquer une pertinence des techniques neuromimétiques pour soutenir la gestion des connaissances des organisations?

par Patrick Bréard

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Nicolas Curien.

Soutenue en 2001

à CNAM .


  • Résumé

    La problèmatique de la thèse est d'explorer la pertinence fonctionnelle et organisationnelle des techniques neuromimétiques en soutien des technologies de gestion des connaissances des organisations. Le thème de la gestion des connaissances a donné lieu dans la présente thèse à une recherche inductive, fondée sur l'étude de terrains au travers de démarches de recherche-action et d'études de cas. Au cours de cette recherche, nous constatons que les facteurs environnementaux endogènes et exogènes des entreprises justifient l'usage de programmes de gestion des connaissances comme levier de développement de l'efficacité organisationnelle. Dans cet objectif, nous montrons la validité d'un recours à des technologies évluées, de gestion des connaissances, et proposons les techniques neuromimétiques. Nous observons la pertinence technique et fonctionnelle de l'approche neuromimétique comme moyen de réponse aux besoins identifiés. Au travers d'études de terrain, nous montrons que les organisations contraignent le potentiel fonctionnel de techniques neuromimétiques de technologies de gestion des connaissances. Cette limitation peut être le résultat d'une compétition entre solutions concurrentes au sein de l'organisation, au travers de rivalités entre managers. Les services que ces techniques ouvrent peuvent être bridés afin de ne pas perturber la structure organisationnelle existante, ainsi que le positionnement formel des managers dans l'organisation. L'absence de démarches dédiées de gestion des connaissances peut réduire le champ d'application et de prise de bénéfices de ces technologies. Au terme de cette recherche, nous concluons que ces technologies favorisent les fonctions d'émergence cognitive, dont le plein bénéfice implique l'implémentation concomittante de forces de structuration. Les programmes de gestion des connaissances confirment leur pertinence pour l'entreprise, mais tranfèrent plus encore leur centre de gravité vers le management.


  • Résumé

    The purpose of this research is to explore the functionnal and organizational relevance of neuromimetic techniques to support knowledge management technologies. The research is exploratory and inductive, based on case studies and qualitative analysis. We observe that endogenous and exogenous environmental factors are driving corporations to rely on knowledge management to increase organizational efficiency. In that aim, we demonstrate the validity to use advanced technologies for knowledge management, and we propose neuromimetic techniques. We show the functional and technical relevance of neuromimetism to answer to the identified needs. Through field studies, we demonstrate that organizations are lowering the functional scope of neuromimetic solutions for knowledge management. This can be due to competing solutions within a firm, and to competing managers. This can come from the will to preserve the existing structure, and the formal positioning of managers. At last, the lack of a dedicated knowledge management program can reduce the benefits from such technologies. We conclude that these technologies are enhancing the cognitive emergence within organizations but sizing its full benefits requires the simultaneous implementation of structural forces. Knowledge management programs confirm their relevance for organization, but further transfer their center of gravity to management.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par ANRT à Grenoble

Réseaux neuromimétiques et gestion des connaissances : Peut-on revendiquer une pertinence des techniques neuromimétiques pour soutenir la gestion des connaissances des organisations?


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury.Le volume d'annexes est confidentiel pour une durée indéterminée.
  • Annexes : Bibliogr.p.221-245.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 377
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 377 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par ANRT à Grenoble

Informations

  • Sous le titre : Réseaux neuromimétiques et gestion des connaissances : Peut-on revendiquer une pertinence des techniques neuromimétiques pour soutenir la gestion des connaissances des organisations?
  • Détails : 1 microfiche
  • Annexes : Bibliogr.p.221-245.Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.