Les cellules dendritiques plasmacytoides humaines : mise en evidence de leurs specificites moleculaire et fonctionnelle

par Nathalie Bendriss-Vermare

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Francine Brière.

Soutenue en 2001

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cellules dendritiques (dc) jouent un role cle dans le declenchement et la regulation de la reponse immunitaire. Elles constituent une population cellulaire heterogene, tant par leurs origines que par leurs fonctions, parmi lesquelles figurent les dc plasmacytoides ou cellules productrices d'interferon-alpha (ifn-). Dans la premiere partie de cette etude, nous avons recherche des molecules dont l'expression est restreinte aux dc plasmacytoides. Ainsi, grace a une approche moleculaire, l'identification du facteur de transcription spi-b, ainsi que de nombreux genes codant les chaines legeres des immunoglobulines, apporte de nouveaux elements sur leur origine lymphoide. De plus, ces cellules surexpriment une enzyme impliquee dans la cytotoxicite (granzyme b), le recepteur activateur ilt7 et le recepteur de chimiokine cxcr4, qui nous renseignent sur leur biologie. Cette etude nous a egalement conduit a l'identification de nouvelles molecules : contig 20 et contig 92. Par ailleurs, nous avons developpe des anticorps monoclonaux contre les dc, parmi lesquels l'anticorps 211h6 reconnait specifiquement les dc plasmacytoides dans le sang. Dans un second temps, nous avons demontre que le thymus humain possede une composition en dc comparable aux organes lymphoides secondaires, caracterisee par des dc plasmacytoides productrices d'ifn-, des dc myeloides immatures cd11c + et des dc interdigitees dc-lamp +. L'utilisation de spi-b comme marqueur des dc plasmacytoides immatures et matures nous permet d'apporter un premier argument quant a l'existence de dc matures derivant des dc plasmacytoides in vivo. Enfin, l'identification et la caracterisation de cellules leucemiques cd4 + cd56 +, en tant que composante tumorale des dc plasmacytoides nous a permis de montrer que les dc plasmacytoides, tumorales ou non, secretent des chimiokines differentes selon leur mode d'activation et qu'elles possedent un profil d'expression particulier des recepteurs de chimiokines qui leur confere des proprietes migratoires uniques. Notre etude a ainsi permis de mettre en evidence des nouvelles specificites moleculaires et fonctionnelles des dc plasmacytoides humaines et devrait permettre de mieux apprehender le role de cette population de dc dans la reponse immunitaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 292 p.
  • Annexes : 600 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.