Isoflavones et metabolisme osseux chez la rate ovariectomisee

par CHRISTEL PICHERIT

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean-Pierre Barlet.

Soutenue en 2001

à Clermont-Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    C'est le deficit en strogenes associe a la menopause qui est en grande partie responsable de l'osteoporose post-menopausique. Or, l'abstention therapeutique etant frequente chez les femmes menopausees, il est indispensable d'envisager, chez celles ne pouvant ou ne souhaitant pas suivre une hormonotherapie substitutive, d'autres approches preventives visant a retablir une certaine impregnation oestrogenique. La nutrition pourrait constituer une strategie alternative ou complementaire, moins onereuse, permettant d'eviter les problemes d'observance frequemment associes aux prises medicamenteuses de longue duree. C'est donc a ce titre que l'efficacite preventive de la consommation d'aliments riches en phyto-oestrogenes demande a etre demontree. Dans ce contexte, l'objectif de ce travail de these etait de definir quel pouvait etre l'impact d'une supplementation quotidienne en isoflavones de soja sur l'osteopenie induite par ovariectomie chez la rate agee de 7-15 mois, modele de perte osseuse consecutive au deficit oestrogenique. Le but de la premiere etude etait d'evaluer l'eventuel impact preventif de la genisteine et de la daidzeine (incorporees separement a l'alimentation), et de comparer leur efficacite respective a celle du 17-ethinyloestradiol. Une seconde experimentation a consiste a determiner les effets preventifs potentiels, non plus de l'une ou l'autre des molecules, mais d'un melange d'isoflavones de soja. De facon a definir si ces effets dependaient du niveau de consommation : 3 pourcentages d'isoflavones (incorporees a l'alimentation quotidienne) ont ete testes. Enfin, par opposition aux 2 approches preventives precedentes, une derniere experimentation avait pour but d'evaluer si les isoflavones de soja etaient


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 p.
  • Annexes : 255 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne (Aubière). Bibliothèque Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.