Modélisation pour une construction dynamique de la signification : le cas des expressions adjectif-nom

par Marie-Laure Reinberger

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Chambreuil.

Soutenue en 2001

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Ce travail a pour but de simuler la compréhension d'expressions de la langue par le locuteur-auditeur. Cette simulation se situe dans un courant qui privilégie l'accès à l'ensemble de l'information cognitive et une construction du sens au fur et à mesure de la prise en compte de l'énoncé. Nous fournissons en entrée des expressions. Le système dispose d'une base de connaissances qui contient les représentations conceptuelles des unités composant ces expressions, et la sortie se présente sous la forme d'une structure de représentation de l'énoncé entré. L'obtention de ce résultat requiert diffe��rentes modélisations : tout d'abord celle de structures de représentation des lexèmes qui traduisent leur richesse informationnelle et l'organise au moyen de filtres. Ensuite, nous devons imaginer un système d'interaction pour la compréhension dynamique et l'élaboration d'une structure complexe à partir de la signification de ces lexèmes. Le coeur du projet est ce système d'interaction entre les éléments de l'expression complexe. Il privilégie le principe de compositionnalité entre les unités et les processus de construction : les parties s'influencent entre elles, les parties influencent le tout et le tout influence les parties. Le processus de compréhension est dynamique dans la mesure où il évolue au cours de la construction de la signification de l'expression, cette évolution étant permise du fait de l'interaction constante entre les mots. Ce travail se focalisera plus particulièrement sur les associations nom-modifieur de nom, mais avec l'ambition d'atteindre à une formalisation suffisamment générale pour qu'elle permette ensuite un élargissement aux autres éléments syntaxiques et aux interactions qui se produisent entre eux. Parmi la multitude d'énoncés possibles, nous nous attacherons à choisir plus particulièrement des unités polysémiques, et des énoncés permettant la prise en compte des différentes facettes des unités impliquées

  • Titre traduit

    Model for a dynamic construction of the meaning : the case of the adjective-name expressions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 202-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.