Déficiences masticatoires pour deux groupes humains à haut risque d'édentement total

par Jean-Luc Veyrune

Thèse de doctorat en Odontologie

Sous la direction de Martine Hennequin.

Soutenue en 2001

à Clermont-Ferrand 1 .


  • Résumé

    Ce travail cible plus particulièrement l'étude des déficiences masticatoires et des réhabilitations fonctionnelles possibles pour deux groupes particuliers: les patients âgés et les personnes porteuses d'une trisomie 21. Ces deux groupes sont caractérisés par le fait qu'ils associents à la fois un haut risque d'édentement total, et une grande prévalence pour certaines maladies et pour un certain degré de dépendance sociale. En ce qui concerne la mastication, la situation de ces deux groupes diffère sensiblement sur 2 points. D'une part les édentements apparaissent plus précocement pour les personnes trisomiques et d'autre part, leur comportement masticatoire précédant la période des édentements est déficient. La comparaison des capacités d'adaptation aux thérapeutiques prothétiques pour ces deux groupes peut donc s'intégrer dans un projet global qui est l'étude des phénomènes d'adaptation aux thérapeutiques prothétiques des édentements totaux. Cette démarche implique la présentation des techniques développées pour l'étude de la mastication, la description des déficiences masticatoires pour les deux groupes ciblés ainsi qu'une synthèse qui vise à situer les contributions personnelles de l'auteur à cette problématique, et à établir les prospectives de recherche qu'entraîne désormais le développement de cette thématique.

  • Titre traduit

    Masticatory deficiences for two human groups with a high risk of endentulousness


  • Résumé

    This thesis conserns the study of masticatory deficiency and the options for functional rehabilitation. Two groups of patients are studied - the elderly and persons with Down syndrome. These groups share certain characteristics. They both have a high risk of edentulousness, a high prevalence of systemic disease and tend to be socially dependent. In terms of mastication, the two groups are different in two main ways. Patients with Down syndrome tend to lose their teeth earlier than the general population and they often have a deficient masticatory system prior to tooth extraction. The parallel study of these groups aims to elucidate the different means of adaptation to the prosthetic treatment of edentulousness. The themes developed here include the methods of study used to evaluate masticatory capacity and the specific deficiencies found in the two groups. The work of the author in this fiels is resumed and further topics for research discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (69 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque de Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque d'odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001 TDD01
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 5731
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-011616
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.