Protection et exonerations douanieres dans les pays de l'uemoa. Une analyse par la theorie de la nouvelle economie politique

par CORINNE DE PERETTI

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jaime de Melo.

Soutenue en 2001

à Clermont Ferrand 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La theorie de la nouvelle economie politique de la politique commerciale estime que l'abandon du libre-echange procede de la resolution, via les institutions politiques, du conflit entre les gagnants et les perdants de la protection. Les travaux effectues dans cette perspective sont centres sur l'analyse d'instruments traditionnels de protection et sur les pays industrialises. L'objectif de cettethese est de cerner ce qui, dans cette theorie, pourrait s'appliquer a la protection et aux exonerations douanieres dans les pays de l'uemoa. Le premier chapitre analyse les enseignements de l'economie politique de la politique commerciale pour les pays de l'uemoa. Il definit les institutions politiques de ces pays et caracterise les differents groupes de pression susceptibles d'influer sur la politique economique des gouvernements. Le deuxieme chapitre met l'accent sur les resistances aux tentatives de liberalisation commerciale exercees par la bureaucratie et les industriels au senegal. Une analyse de statistique descriptive permet de constater que les exonerations sont octroyees essentiellement aux biens intermediaires et aux biens de capital importes. Une analyse econometrique de panel traite des relations entre taxation et exonerations et cherche a determiner des caracteristiques sectorielles des exonerations. Le troisieme chapitre etudie les determinants de la politique commerciale dans le contexte d'integration regionale actuel de l'uemoa. Le premier objectif est de determiner les caracteristiques nationales et sectorielles des exonerations. En effet, l'harmonisation des regimes d'exoneration represente un enjeu crucial pour la reussite de l'integration regionale car la persistance de regimes nationaux se traduirait par des systemes tarifaires differencies et serait donc contraire au principe d'un tarif exterieur commun. Le second objectif est d'analyser si la definition de la taxation exterieure commune a ete influencee par le lobbying sectoriel des differents pays.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 109 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 142 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.