Etude qualitative de la formation des singularités pour certaines équations aux dérivées partielles non linéaires

par Christophe Antonini

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Frank Merle.

Soutenue en 2001

à Cergy-Pontoise .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous nous intéressons à l'étude de deux équations aux dérivées partielles non linéaires et d'évolution dont les solutions peuvent exploser en temps fini. Dans la première partie, nous considérons l'équation de Schrödinger non linéaire avec exposant critique dans le cas périodique en espace, et obtenons notamment une minoration de la vitesse d'explosion sous une certaine hypothèse (de masse critique). Dans les parties 2 et 3, nous étudions une équation d'ondes demi-linéaire. La partie 2 est consacrée à l'établissement de bornes optimales sur la vitesse d'explosion, et la partie 3 est dévouée à l'étude d'un comportement asymptotique des solutions de cette équation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 93 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site de Saint-Martin.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS CERG 2001 ANT
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.