Monnaie électronique

par Karim Jacques Traoré

Thèse de doctorat en Mathématiques et leurs applications

Under the supervision of Marc Girault.

Soutenue en 2001

à Caen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse rassemble diverses études portant sur l'analyse ou la conception de procédés de monnaie électronique et de protocoles cryptographiques équitables (ainsi qualifiés parce qu'ils permettent de satisfaire des exigences de sécurité, parfois antinomiques, provenant de plusieurs entités distinctes). Nous montrons dans un premier temps les faiblesses d'un schéma de monnaie électronique proposé par Brands. Nous introduisons ensuite une nouvelle primitive cryptographique, la signature partiellement en blanc et montrons comment l'appliquer au paiement électronique anonyme. Dans une seconde partie, nous présentons une attaque contre un schéma de signature en blanc équitable introduit par Stadler, Piveteau et Camenisch, puis nous proposons un système de paiement, très efficace, dont l'anonymat des transactions peut être levé par une autorité de confiance. Nous nous intéressons ensuite aux signatures de groupe et à leurs applications potentielles à la monnaie électronique et aux enchères anonymes. Nous spécifions à cet effet les deux premiers schémas de signature de groupe pour lesquels les tailles des signatures et de la clé publique sont indépendants de celle du groupe [etc]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 255 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-115

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2001-63
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2001-63bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.