L'acide hyaluronique testiculaire : mise en évidence, régulation et rôles biologiques potentiels

par Florence Godard

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Pierre-Jacques Bonnamy.

Soutenue en 2001

à Caen .


  • Résumé

    L'implication des éléments matriciels dans la régulation des fonctions testiculiares reste largement méconnue. Parmi ceux-ci, l'acide hyaluronique en raison de la multiplicité de ses protéines de liaison semble potentiellement apte à remplir un rôle important dans l'ontogenèse testiculaire. La détection histochimique de l'acide hyaluronique sur des coupes testiculaires montre qu'il est abondamment présent dans les espaces intertubulaires et à la périphérie des tubules séminifères dans les testicules avant l'établissement de la barrière hémato-testiculaire et qu'il disparaît graduellement par la suite. La quantification de la synthèse d'acide hyaluronique par ELSA par des cultures purifiées des différents types cellulaires testiculaires désigne les cellules péritubulaires comme source majeure de l'acide hyaluronique testiculaire. La synthèse d'acide hyaluronique par des cellules de Sertoli et péritubulaires est sous le contrôle des voies AMPc/PKA et phospholipides-Ca2+/PKC qui peuvent agir de manière synergique. La synthèse de l'acide hyaluronique apparaît également affectée par le calcium extracellulaire, bien que l'inhibition du flux calcique transmembranaire soit sans effet. La mise en évidence par immunocytochimie de la présence du CD44, principal récepteur de l'acide hyaluronique, dans tous les types cellulaires testiculaires semble désigner ces cellules comme des cibles potentielles de l'acide hyaluronique testiculaire. Une des actions biologiques de cet acide pourrait être de réguler les capacités stéroi͏̈dogènes de ces cellules notamment dans la cellule de Sertoli où l'acide hyaluronique et les oligosaccharides issus de sa dégradation par la hyaluronidase stimulent fortement la synthèse d'oestradiol par un mécanisme encore inconnu.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 138-158

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2001-10
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2001-10bis
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2001-10ter
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.