Comportement mecanique de materiaux composites a base pa-6 : effets de l'elastomere, du taux de fibres et de l'etat de l'interface fibre-matrice

par Laurence Pinot

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Moussa Gomina.

Soutenue en 2001

à Caen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour realiser des pieces de structure pouvant resister au choc mecanique a partir d'un polymere, il faut lui conferer une bonne resilience tout en le rigidifiant. Dans le cas du pa-6, on obtient un materiau moins cassant en le modifiant a l'aide d'un elastomere et on le rigidifie avec des fibres courtes de verre. Dans ce travail, nous avons etudie les roles du taux d'epr (l'elastomere), de la concentration de fibres et de l'etat de l'interface fibre/matrice sur la tenue mecanique de cette famille de composites. Dans ce but, des materiaux modeles intermediaires ont ete elabores et sollicites en tension uniaxiale monotone, statique (fluage), dynamique (fatigue cyclee) et en rupture entaillee. Les resultats indiquent que l'elastomere a un role benefique car il abaisse la contrainte d'ecoulement plastique de la matrice, ce qui induit notamment une bonne resistance a l'amorcage et a la propagation de fissure. Cependant, son taux doit etre maitrise afin de maintenir une plage de contrainte a faible vitesse de fluage la plus large possible. Les resultats qualitatifs issus des observations des modes d'endommagement par meb, des analyses de l'activite acoustique et des courbes de chargement sont valides par les valeurs de contrainte de cisaillement obtenues par une methode simple utilisant la distribution des longueurs des fibres dans les composites. Pour tous les taux de renfort explores, l'emploi de fibres conduisant a une interface peu liee avec le pa-6 modifie epr donne des materiaux aux caracteristiques mecaniques bien inferieures a celles obtenues avec des fibres fortement liees. Dans ce dernier cas, l'augmentation du taux de renfort resulte en une fragilite accrue par les effets conjugues de la reduction de la taille de zone plastique et des energies d'amorcage et de propagation de fissure. La tenue en fatigue en est affectee. Le seul avantage reside dans l'elargissement de la plage de contrainte a faible vitesse de fluage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 261 p.
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2001-3
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2001-3bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.