Vers l'instant : Portrait d'un inconnu de Nathalie Sarraute

par Elin Beate Tobiassen

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Alain Goulet et de Karin Holter.

Soutenue en 2001

à Caen en cotutelle avec Oslo .


  • Résumé

    Bien des oeuvres littéraires posent la question de l'instant. La lyrique de la Renaissance accorde une place importante à "l'instant premier"; Stendhal cherche à saisir "l'instant heureux"; au XXème siècle, l'instant préoccupe de nombreux romanciers, comme Marcel Proust, Virginia Woolf ou James Joyce. Le premier roman de Nathalie Sarraute, Portrait d'un inconnu (1948), tend vers l'instant privilégié, rare et fragile, que constitue, dans l'univers sarrautien, le tropisme positif. Le narrateur du roman explore la relation entre deux êtres. Pénétrant au sein de leur intimité la plus secrète et la plus confuse, il y décèle un potentiel de joie et de volupté de l'instant permettant à ces deux personnages de savourer une émotion délicieusement fusionnelle. Or, cet instant n'est qu'un mirage, un souvenir d'enfance idéalisée, un pur fantasme, un rêve issu du narrateur lui-même. Ce rêve s'effondre à la fin du roman, laissant le narrateur fondamentalement seul. Eclairant les liens complexes du roman avec l'écriture de soi, la présente étude envisage Portrait d'un inconnu comme une tentative pour rétablir le contact avec l'enfance. L'effroi indicible qu'inspire un tel projet explique pourquoi les retrouvailles avec cette enfance enfouie en soi ne peuvent s'opérer dans ce texte que sous forme d'un instant idéalisé et onirique, aussi irrésistible que protecteur.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par P. Lang à Bruxelles, Berlin, Bern

Vers l'instant : lecture de "Portrait d'un inconnu" de Nathalie Sarraute


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 251 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 220-245. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?