L' univers romanesque de Sylvie Germain : l'imaginaire éthique

par Bénédicte Lemoine-Lanot

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Alain Goulet.

Soutenue en 2001

à Caen .


  • Résumé

    A la croisée de la littérature et des sciences humaines -philosophie, sociologie, psychanalyse-, ce travail se propose d'interroger la spécificité, voire la rupture que représentent, dans la tradition romanesque, les six premiers romans de Sylvie Germain -Le livre des nuits, Nuit d'ambre, Jours de colère, L'enfant méduse, Immensités, Eclats de sel- et de découvrir, dans cette esthétique singulière, une éthique susceptible de répondre aux interrogations qui se posent à l'individu immédiatement contemporain. Le surgissement du merveilleux, le foisonnement des images puisées à la frontière du rêve et de l'inconscient permettent de définir l'aventure romanesque comme une aventure intérieure -personnage ou lecteur-, à restaurer ses liens au monde visible.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 352 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 342-352. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?