Origine et transfert de la matière organique particulaire dans les écosystèmes littoraux macrotidaux

par Nicolas Savoye

Thèse de doctorat en Chimie marine

Sous la direction de Paul Tréguer.

Soutenue en 2001

à Brest .


  • Résumé

    Les apports de matière organique par les rivières aux océans constituent une importante source de carbone, mais la quantité de carbone organique terrigène dans les océans semble très faible. Ce paradoxe conduit à une interrogation sur le rôle des zones littorales dans le piégeage et/ou le transport du matériel tellurique. Cette thèse a pour objectif de déterminer l'origine de la matière organique particulaire (MOP), les principaux processus qui la contrôlent, ainsi que de qualifier les transferts continent - zone littorale - océan pour deux sites représentatifs d'écosystèmes littoraux macrotidaux d'Europe occidentale : la Baie de Seine et la Rade de Brest. La Baie de Seine est un système largement ouvert sur les eaux d'une mer épicontinentale (la Manche) et qui reçoit les apports d'un grand fleuve. En période productive, la biomasse phytoplanctonique y est élevée. La Rade de Brest, alimentée par des fleuves côtiers, est un système semi-fermé qui reçoit les eaux de l'Océan Atlantique ; comparativement à la Baie de Seine, la biomasse phytoplanctonique y est faible. L'approche utilisée dans le cadre de cette étude est expérimentale. La stratégie mise en place consiste en des suivis spatiaux (des eaux douces aux eaux marines lors de situations clefs du cycle biogéochimique annuel des écosystèmes) et en des suivis temporels (à différentes stations de références) de la MOP des eaux de surface. Elle s'inscrit notamment dans les programmes PNEC (IFREMER/CNRS) - chantier Baie de Seine et SOMLIT (INSU, CNRS) - Rade de Brest. L'échantillonnage a été effectué de 1997 à 1999 dans chacun des deux sites par l'intermédiaire de cinq campagnes mi-lourdes, six courtes campagnes et plus d'une centaine de sorties en mer.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 324 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p.303-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2001/45
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.