Conditionnement expérimental de l'huître Crassostrea gigas

par Jorge Eduardo Chávez Villalba

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Marcel Le Pennec.

Soutenue en 2001

à Brest .


  • Résumé

    Le rôle des écloseries dans la production de naissains de l'huître japonaise en France devient de plus en plus évident. Cependant, l'état actuel des connaissances sur la reproduction de l'huître creuse en conditions contrôlées est limité. Nous avons réalisé une étude sur : i) la production de gamètes et de larves pendant la période de " repos sexuel " de l'espèce ; ii) l'effet de paramètres environnementaux sur le développement gamétique de C. Gigas en laboratoire ; iii) l'influence du site d'origine des reproducteurs et de la saison sur la reproduction contrôlée. Ces études nous ont permis d'e��tablir que l'horloge interne qui régule la gamétogenèse chez C. Gigas peut être modifiée par la température et nous avons observé que la photopériode n'exerce pas un rôle majeur sur la reprise de l'activité gamétique. Les huîtres présentent une adaptation très significative aux conditions environnementales particulières à chaque site de culture. Cette adaptation se traduit également par une réponse différente des huîtres de chaque région aux expériences de conditionnements en laboratoire. Les individus des régions les plus nordiques possèdent un stock plus important de réserves et présentent les meilleures performances en laboratoire. Les huîtres de la baie des Veys et de l'Aber Benoît maintenues sans nourriture, présentent une évolution de la gamétogenèse identique à celle des animaux nourris. Toutefois, les huîtres nourries produisent significativement plus d'ovocytes que celles non nourries. Cependant, pour l'élevage larvaire, il n'existe pas de différences significatives des taux de rendement larvaire (larves " D ") entre les lots d'huîtres nourries et non nourries. La reprise de la gamétogenèse de C. Gigas semble répondre à deux facteurs ; la disponibilité de nourriture et une température minimale spécifique. C. Gigas en France présente un cycle de reproduction flexible qui s'adapte aux différentes conditions environnementales rencontrées dans chaque site d'élevage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p.151-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2001/11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.