Les systèmes flèches-lagunes des littoraux gabonais et congolais : contribution à l'élaboration d'une base de données pour une gestion intégrée des milieux lagunaires

par Magloir-Désiré Mounganga

Thèse de doctorat en Géolittomer

Sous la direction de Jean-Claude Bodéré.

Soutenue en 2001

à Brest .


  • Résumé

    La présente étude s'attache à la compréhension du fonctionnement des embouchures lagunaires et des principaux mécanismes d'évolution des milieux lagunaires. Le choix des systèmes lagunaires d'Iguéla, de Ndogo, de Conkouati, et de l'embouchure du fleuve Nyanga, repose sur une volonté d'établir des sites pilotes. Les embouchures, lieux de rencontre et de communication entre l'océan et les lagunes sont constituées de deltas de marée, des systèmes de barrage, les flèches sableuses, et des systèmes pouliers et musoirs. Vagues et courants exercent une action mécanique importante sur les sédiments déposés le long des plages, et c'est la houle dominante de sud-ouest qui explique l'existence d'une grande partie des modifications majeures qui affectent les embouchures lagunaires et fluviales. Les plages sont, en général, peu pentues et constituées en grande partie de matériaux fins. Le long des passes règne une intense et complexe circulation sédimentaire qui affectent les plages voisines, notamment les systèmes pouliers et musoirs. Les mouvements sédimentaires sont liés aux courants de remplissage et de vidange des lagunes. L'analyse du matériel sédimentaire a permis de traduire des similitudes dans la composition des matériaux du crochon terminal et des deltas de flot. Quant aux deltas de jusant, ils sont généralement associés aux barres d'avant-côte, favorisant ainsi la déviation des chenaux de sortie et d'entrée, tant des eaux lagunaires que des eaux marines. Les principales démarches vers une gestion intégrée des milieux lagunaires sont la mise en place de postes de contrôle et la surveillance des secteurs les plus sensibles : passes, flèches sableuses, et plans d'eau. Des séries d'échantillons permettront de suivre les variations et déformations des systèmes lagunaires. C'est sur la base de ces relevés qu'il semblera possible d'envisager et de proposer un dispositif de gestion qui tiendrait compte de la chronologie des événements affectant les milieux lagunaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 340 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?