Etude de l'implication des lymphocytes Tγð humains dans la réponse immunitaire dirigée contre le Cytomegalovirus

par Xavier Lafarge

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Biologie - Santé

Sous la direction de Julie Dechanet-Merville.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Chez le sujet sain, les cellules T(gamma delta) circulantes ne représentent que 0,5-6 % des lymphocytes T. Une étude dans notre laboratoire a montré que ces cellules subissent une expansion chez les transplantés rénaux développant une infection à Cytomégalovirus (CMV). Nous montrons ici qu'elle est concomittante de la résolution de l'infection, indiquant que la détermination du pourcentage de cellules T(gamma delta) est un facteur fiable de bon pronostic chez ces patients. Ce phénomène survient également chez les transplantés hépatiques, cardiaques, pulmonaires et cardio-pulmonaires. L'expansion de ces cellules s'accompagne de leur activation et ne concerne que les sous-populations V(delta)1+, V(delta)3+ et V(delta)5+, suggérant que toutes les cellules T(gamma delta) hormis les cellules T V(delta)2+ peuvent subir une expansion après infection à CMV. L'analyse de la diversité jonctionnelle du TCR gamma delta révèle une restriction marquée de leur répertoire, indiquant une sélection induite par un antigène. Les cellules T V(delta)1+ et V(delta)3+ des transplantés rénaux infectés par le CMV sont capables de proliférer spécifiquement in vitro en présence de lysats de fibroblastes infectés par le CMV. Chez le sujet sain, les cellules T V(delta)2 présentent également un répertoire restreint après infection à CMV et s'expandent in vivo mais plus faiblement, suggérant que l'immunosuppression amplifie un phénomène physiologique. Les cellules T V(delta)2 amplifiées chez les transplantés rénaux expriment le récepteur natural killer (NKR) CD94, mais pas le NKG2A ni le NKG2B. La diversité combinatoire limitée des cellules T(gamma delta) et la restriction de leur répertoire chez les patients infectés par le CMV nous a permis de prouver qu'une population T monoclonale peut exprimer un phénotype NKR hétérogène. Ces résultats indiquent que le CMV est un facteur environnemental majeur qui forge le répertoire des lymphocytes T(gamma delta) circulants chez l'homme, et que ces cellules peuvent jouer un rôle dans la réponse immunitaire dirigée contre le CMV, en particulier chez les immunodéprimés.


  • Résumé

    In healthy individuals, circulating (gamma delta) T cells only represent 0,5-6 % of total T lymphocytes. Previous study in our laboratory demonstrated that an expansion of circulating (gamma delta)T cells occurs in renal transplanted patients when they develop an infection with cytomegalovirus (CMV). Here, we show that this expansion is concomitant with the resolution of CMV infection in renal allograft recipients, pointing to (gamma delta)T cell percentage determination as a reliable prognosis factor to predict the resolution of CMV infection. Moreover, CMV-associated (gamma delta)T cell expansion also occurs in liver, heart, lung and heart+lung transplanted patients. This increase is associated with an activation of (gamma delta)T cells, and concerned only V(delta)3+ and V(delta)5+ sub-populations suggesting that all (gamma delta)T cells but V(delta)2+ cells expand after CMV infection. Analysis of (gamma delta)TCR junctionnal diversity revealed a marked restriction in the repertoire of expanded cells, suggesting their antigen-driven selection. V(delta)1 and V(delta)3 T cells from CMV-infected kidney recipients were able to specifically proliferate in vitro in the presence of CMV-infected fibroblast lysates. In healthy subjects, V(delta)2neg (gamma delta)T cells similarly present a restricted repertoire after CMV infection and expand in vivo but to a much lower level, suggesting that immunosuppression amplify a physiologic phenomenon. Expanded V(delta)2neg (gamma delta)T cells in transplanted patients express natural killer cell receptors (NKR), notably CD94 but not NKG2A or B. Limited combinatorial diversity of (gamma delta)T cells and their very restricted repertoire in CMV-infected patients permitted to prove that a monoclonal T cell population can express a heterogenous NKR-phenotype. Altogether, these finding indicate that CMV is a major environmental factor forging the circulating (gamma delta)T cell repertoire in human, and that these cells might play an important role in the immune response to CMV infection, particularly in immunosuppressed patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.106-89

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2001-895
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.