Etude des voies de transduction menant à l'activation des phosphatidylinositol 3-kinase et phospholipase C par l'angiotensine II dans les myocytes vasculaires

par Valérie Carricaburu

Thèse de doctorat en Sciences Biologiques et Médicales. Neurosciences et Pharmacologie

Sous la direction de Bernard Fournier.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Les phospholipases C (PLC) et phosphatidylinositol 3-kinases (PI3K) sont 2 enzymes agissant sur le phosphatidylinositol -4,5-biphosphate pour produire l'inositol-1,4,5-triphosphate (IP3) et le phosphatidylinositol -3,4. 5-triphosphate (PIP3). L'activation des 2 enzymes par l'angiotensine II (AII) est initiatrice de plusieurs réponses cellulaires dans les cellules musculaires lisses vasculaires (CMLV). L'objectif de cette étude est de déterminer les voies de transduction menant à l'activation des PLC et PI3K par l'AII dans les myocytes de veine porte de rat. Les activités PLC et PI3K ont été mesurées sur des membranes marquées à l'inositol tritié par différentes techniques de chromatographie. L'utilisation d'anticorps a permis d'identifier les isoformes de PLC et PI3K stimulées par l'AII. En effet, les protéines exprimées ont été identifiées par immunoprécipitation, immunocytochimie et Western blot. Cette étude montre que l'AII stimule une activité PI3K biphasique, responsable de 2 vagues de production de PIP3, à 30 s et 15 min. L'activation de la PI3K met en jeu le récepteur AT1A, les sous-unités Gβγ et la p110γ, PI3K de classe IB. De plus, l'AII stimule une activité PLC retardée (à 15 mn), à l'origine de la production d'IP3 et d'inositolphosphates (IPs) hautement phosphorylés. La PLC responsable de cette production est la PLCγ1 et son activation est dépendante du récepteur AT1A, des sous-unités Gβγ, et nécessite la stimulation de tyrosine-kinases et de la sous-unité p110γ. Nos résultats montrent la double régulation de la PLCγ1 par tyrosine-phosphorylation et par une PI3K de classe IB. De plus, l'importante production d'IPs hautement phosphorylés en réponse à l'AII permet de suggérer que le rôle de la PLC dépasse la simple production d'Ins-1,4,5-P3. D'autre part, il apparaît que la stimulation de l'activité PLC ne constiue pas nécessairement un événement de signalisation immédiat dans les CMLV et pourrait être impliquée dans les effets de l'AII à long terme.


  • Résumé

    Phospholipases C (PLC and phosphatidylinositol 3-kinases (P13K) are two enzymes acting on phosphatidylinositol-4,5-biphosphate and producing inositol-1,4,5-triphosphate (IP3) and phosphatidylinositol-3,4,5-triphosphate (PIP3). Activation of each enzyme by angiotensin II (AII) initiated several cellular responses in vascular smooth muscle cells (VSMC). The goal of this study is to determine the signaling pathways induced by AII leading to PLC and P13K activation in portal vein myocytes. PLC and P13K assays were performed on membranes labelled with tritiated inositol using different chromatographic techniques. By using specific antibodies, we identified PLC and P13K isoforms stimulated by AII. At last, the proteins expressed in our model were identified by immunoprecipitation, immunocytochemistry and Western blot. This study shows that AII stimulates a biphasic P13K activity, responsible for two waves of PIP3 production, at 30 s and 15 min. The signaling pathway leading to this activation involves the AT1A receptor, Gβγ subunits and p110γ. Furthermore, AII stimulates a delayed PLC activity (at 15 min), which generates IP3 and highly phosphorylated inositol phosphates (IPs) productions. The PLC isoform involved in these productions is PLCγl, of which activation is dependent on AT1A receptor, Gβγ subunits, and necessitates concomitant stimulation of tyrosine-kinases and p110γsubunit. Our results demonstrate the dual regulation of PLCγl by tyrosine-phosphorylation and a class IB P13K. In addition, the dramatic increase in highly phosphorylated IPs induced by AII suggests that PLC role is not limited to the lone IP3 production. Moreover, this study proves that PLC activity stimulation is not necessarily an immediate signalling event upon AII stimulation but might be involved in longer-lasting events elicited by AII.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 236 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.193-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2001-885
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.