Réponse virologique et immunologique aux traitements avec inhibiteurs de protéase chez les patients infectés par le VIH

par Vincent Le Moing

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Epidemiologie et Intervention en santé Publique

Sous la direction de Geneviève Chêne.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Les traitements antirétroviraux avec inhibiteurs de protéase ont été largement prescrits avant d'avoir été complètement évalués. Cette thèse a pour principal but, grâce à l'étude dans une cohorte de patients traités de mesures répétées de marqueurs biologiques, la charge virale plasmatique (CV) et le taux de lymphocytes CD4, de montrer comment les études d'observation peuvent contribuer à répondre à deux questions en suspens concernant ces traitements : quand faut-il les débuter ? comment mesurer leur effet à court et moyen terme ? La réponse immuno-virologique semblait plus importante et durable chez les patients débutant le traitement à CV basse et lymphocytes CD4 élevés ce qui était en faveur d'une initiation précoce des traitements au cours de la maladie. Cependant, pour la question de l'indication des traitements, les études d'observation sont possiblement limitées par la présence de biais, seul un essai contrôlé permettrait d'y répondre de façon valide. L'analyse des relations entre réponse virologique et évolution des lymphocytes CD4 a permis d'introduire la notion de réponse virologique partielle, définie par une CV basse mais détectable, par opposition à la CV indétectable, habituellement considérée comme l'objectif du traitement : le taux de lymphocytes CD4 continuait d'augmenter après la survenue d'un échec virologique avec une CV < 5000 copies/ml. Une analyse préliminaire de la progression vers le SIDA durant les deux premières années de suivi semblait confirmer ce résultat : la progression était associée à une CV > 10000 copies-ml 4 mois après le début du traitement. Sous réserve de confirmation à plus long terme sur un plus grand nombre d'événements, ces résultats sont en faveur d'un objectif plus modeste des traitements antirétroviraux. En prenant en compte des variables socio-comportementales, l'adhérence au traitement ou la précarité, ces travaux ont également permis de souligner leur importance tant en épidémiologie qu'en pratique quotidienne.

  • Titre traduit

    Virological and immunological response to protease inhibitor-containing-regimens in HIV-infected patients


  • Résumé

    Protease inhibitor-containing antiretroviral regimens have been largely prescribed before a complete evaluation. The main objective of this thesis is to analyse repeated measures of two biological markers : plasma HIV RNA (VL) and CD4+cell counts (CD4) in a cohort of treated patients in order to show how observational studies may contribute to the answering to two pending questions concerning these treatments : when to start them ? how to measure their short and longer term efficacy ? The analyses of immunological and virological response yielded results favouring early initiation of therapy in the course of the disease : response was more frequent and more sustained when patients initiated therapy at low VL and high CD4. Due to the observational nature of the data, there are many potential biases however and only a controlled trial may answer to the question of the moment of initiation of therapy. The analyses of the relationships between virological response and further increase of CD4 suggested a potential role for partial virological response, i. E. Low but detectable VL as opposed to the complete virological response, undetectable VL, which is usually considered as the goal of therapy. In patients having virological failure with a VL < 5,000 copies/ml, a continuous increase of CD4 was observed. Preliminary analyses of progression to AIDS tended to confirm this result : progression was associated with a VL > 10,000 copies/ml 4 months after the initiation of therapy. If these results were confirmed with a longer follow-up and a higher number of events, they would be in favour of a more modest goal of therapy. Studies presented in this thesis also took into account sociological and behavioural measures, like adherence to therapy and social support and emphasised their important role, in epidemiology as well as in routine clinical practice.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.133-151

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé - Josy Rieffers.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2001-872
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.