Effet du Resvératrol sur l'invasivité des cellules de carcinome hépatocellulaire et expression de la cyclooxygénase-2 dans les hépatocytes de rat : deux approches de chimioprévention du carcinome hépatocellulaire

par Victor de Ledinghen

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Biologie Santé

Sous la direction de Paulette Bioulac-Sage.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est l'une des grandes causes de mortalité dans le monde. Le traitement curatif du CHC pourrait faire appel aux polyphénols dont les propriétés anti-tumorales, in vitro et in vivo, ont été largement démontrées dans plusieurs cancers. Le traitement préventif du CHC pourrait faire appel aux polyphénols ou à une chimioprévention par utilisation d'inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase-2 (COX-2) au cours de la cirrhose. Plusieurs études ont montré que, in vitro et in vivo, les polyphénols dont le resvératrol, polyphénol présent dans le vin, diminuaient la prolifération des cellules cancéreuses par un mécanisme pouvant dépendre de l'apoptose. In vitro, dans les cellules tumorales HepG2 de CHC, nous avons montré que le resvératrol diminuait l'invasivité et la prolifération des cellules de CHC. Depuis plusieurs années, il a été montré que la COX-2 était impliquée dans la carcinogenèse. Plusieurs études ont montré que, in vivo, il existait une augmentation de l'expression de la COX-2 dans les CHC mais aussi les hépatites chroniques virales ou les maladies hépatiques du foie. In vitro, chez le rat, nous avons montré que l'expression de la COX-2 pouvait être induite par le phorbol myristate acétate dans les hépatocytes transformés ou exprimant constitutivement le cytochrome P450 2E1 et que cette expression était dépendante de la voie des Mitogen-activated protein kinase, de la phosphoinositide 3-Kinase et du facteur de transcription NF_B. En conclusion, l'étude de l'effet du resvératrol et des inhibiteurs de la COX-2 sur le CHC nécessite d'être poursuivie par l'étude de leur effet, in vivo, dans des modèles expérimentaux de CHC ou de maladie alcoolique du foie.

  • Titre traduit

    Effect of Resveratrol on invasion of hepatocellular carcinoma cells and cyclooxygenase-2 expression in rat hepatocytes : two methods for preventive treatment of hepatocellular carcinoma


  • Résumé

    Hepatocellular carcinoma (HCC) is one of major cause of death all over the world. Curative treatment of HCC could use polyphenols which have, in vitro and in vivo, anticancer properties. Preventive treatment of HCC could use polyphenols and selective cyclooxygenase-2 (COX-2) inhibitors in cirrhotic patients. Many studies have shown that, in vitro and in vivo, a grapevine-derived polyphenol, decreased proliferation of cancer cells by inducing apoptosis. In vitro, we have shown that resveratrol decreases invasiveness and proliferation of HepG2 cells COX-2 is increased in carcinogenesis. In vivo, COX-2 expression is increased in HCC, in viral hepatitis or liver diseases, In vitro, we have shown that COX-2 expression is induced by phorbol myristate acetate in transformed rat hepatocytes and cytochrome P450 2E1 expressing-hepatocytes. This expression is mitogen-activated protein kinase, phosphoinositide-3 kinase and Nuclear factor kB-dependent. In conclusion, the effect of resveratrol and selective COX-2 inhibitors need to be evaluated, in vivo, in experimental models of HCC or alcoholic liver disease. .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.155-198

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2001-827
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.