L'évolution différentielle de l'infection par le virus VIH : une approche biopsychosociale : étude quasi prospective d'une cohorte de 82 hommes séropositifs

par Carole Bidan-Fortier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marilou Bruchon-Schweitzer.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Une recherche quasi prospective,d'une durée de 24 à 30 mois a été menée sur un échantillon de 82 sujets masculins infectés par le VIH mais non malades du sida. Divers facteurs psychosociaux (antécédents sociobiographiques,médicaux et dispositionnels) ont été mesurés en un temps T. Diverses variables transactionnelles (stress perçu,contrôle perçu, soutien social perçu et stratégies d'ajustement) ont été évaluées au temps T2 (12 à 18 mois après T1). Les critères (qualité de vie,dépression, état du système immunitaire,stade de l'infection) ont été évalués au temps T3 (24 a�� 30 mois après T1). Les résultats ont été traités par des analyses en pistes causales et par des analyses de régression multiple hiérarchique. Les antécédents psychosociaux prédisent l'ajustement émotionnel et l'évolution de l'infection. Les variables transactionnelles se regroupent en 2 stratégies de coping (coping centré sur le problème et coping centré sur l'émotion) en un facteur de ressources (personnelles et sociales) et en un facteur de compétence du système immunitaire. Le coping centré sur l'émotion en T2 prédit un mauvais ajustement émotionnel en T3 et médiatise la relation entre l'anxiété-trait et l'ajustement émotionnel. La compétence immunitaire en T2 prédit une meilleure évolution de l'infection en T3,elle médiatise la relation entre le nombre total de lymphocytes en T1 et l'évolution de l'infection en T3, elle modère la relation entre dépression en T1 et évolution défavorable en T3. Des relations significatives entre certaines variables transactionnelles mesurées en T2 (contrôle perçu,soutien social perçu,coping centré sur le problème) et le fonctionnement immunitaire (charge virale,nombre de lymphocytes CD4+) suggèrent que d'intéressants cofonctionnements biopsychosociaux sont impliqués dans l'évolution de l'infection par le VIH.

  • Titre traduit

    Differential progression of HIV infection : a biopsychosocial approach : a quasi-prospective study of 82 seropositive men


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 360 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 238-258

Où se trouve cette thèse ?