Particularités histocytologiques, histochimiques et biochimiques des baies millerandées de Vitis vinifera L. : influence des polyamines sur le développement de la baie

par Céline Cholet

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Œnologie et ampélologie

Sous la direction de Monique Fougère-Rifot et de Michel Broquedis.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Trois types de baies millerandées de Vitis vinifera L. Var. Merlot et Cabernet-Sauvignon sont étudiées : - les petites baies de 3 mm de diamètre, - les baies moyennes vertes jusqu'à la récolte d'un diamètre de 4 à 6 mm, - les baies moyennes de 4 à 7 mm de diamètre qui vèrent pendant la maturation. Leur développement, comparé à celui de la baie normale, permet de voir à partir de quel moment il existe une déviation aboutissant au millerandage. L'évolution des tissus de chaque type de baies millerandées est étudiée en histocytologie (polysaccharides), en biochimie (polyphénols) et est couplée avec des dosages biochimiques (glucides solubles, amidon, certains polyphénols). Les études histologiques, histochimiques et biochimiques concordent : les petites baies gardent les caractéristiques d'une baie juste nouée (tissus très riches en polyphénols) mais avec des parois cellulaires appauvries en polysaccharides ; les baies moyennes vertes jusqu'à la récolte cessent d'évoluer environ 1 mois après la nouaison et, à maturité, ont les caractéristiques d'une baie normale en cours de croissance (entre stades K et L), mais avec des parois appauvries en polysaccharides ; les baies moyennes vérées sont les seules baies millerandées qui évoluent tout au long du développement de la grappe, mais avec un retard d'environ un mois par rapport à la baie normale et des parois appauvries en polysaccharides. Les baies millerandées sont remarquables par des tissus riches en polyphénols, des parois cellulaires pauvres en certains polysaccharides et la présence d'un collenchyme avec des traces de lignification au niveau de la columelle. Des pulvérisations à base de régulateurs de croissance (polyamines : putrescine et spermidine), ou d'inhibiteurs de leur biosynthèse sont réalisées sur des baies normales de plein champ et sur celles des boutures cultivées en conditions contrôlées. Des modifications de l'évolution des parois cellulaires et des composés phénoliques vacuolaires sont mis en évidence.

  • Titre traduit

    Histocytological, histochemical and biochemical particularities of the shot grape berries of Vitis vinifera L. : effects of polyamines on the berry development


  • Résumé

    Three sorts of shot grape berries of Vitis vinifera are studied : small berries 3 mms in diameter, medium berries from 4 to 6 mms in diameter that stay green until harvest and the medium berries from 4 to 7 mms in diameter which change in color during maturation. Their development, compared with that of normal berry, makes it possible to seethe starting a deviation leading to the millerandage. The tissue evolution of each type of shot grape berries is studied in histocytology (polysaccharides), histochimy (polyphenols) and is coupled with biochemical investigations (soluble glucids, starch, polyphenols). Histological, histochemical and biochemical studies agree : the small berries keep the characteristics of a berry just after the fruit-setting (polyphenol rich tissues) but with cell walls impoverished of polysaccharides ; the green medium berries until harvest cease evolving approximately 1 month after the fruit-setting, with maturity, have the characteristic of a normal berry in the course of growth (between stage K and L), but with cell walls poorer in polysaccharides ; the red medium berries are the only shot grape berries which evolve throughout development of the bunch, but with a delay from approximately 1 month compared to normal berry and of the cell walls impoverished of polysaccharides. The shot grape berries are remarkable by polyphenolic tissues, cell walls low in many polysaccharides and the presence of a support tissue with lignified cell walls onthe level of the septum. Traitements containing growth regulators (polyamines : putrescine and spermidine), or metabolism inhibitors are carried out on vineyard normal berries and on cutting berries cultivated in controlled conditions. Modifications of the evolution of the cell walls and vacuolar phenolic compounds are highlighted.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 237-249. Contient une bibliographie de l'auteur

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2001-850
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTB 850
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux (Villenave d'Ornon). Direction de la documentation. Bibliothèque de l'Institut des sciences de la vigne et du vin.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH CHO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.