Étude de la fonctionnalité de la vitamine A lors d'une prise de poids d'origine alimentaire : approches expérimentale et biomédicale

par Anabelle Redonnet

Thèse de doctorat en Sciences du vivant, Géosciences, Sciences de l'environnement. Sciences des aliments et de la nutrition

Sous la direction de Paul Higueret.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Actuellement, les recherches en nutrition s'orientent de plus en plus vers l'étude des nutriments capables de moduler l'expression génique. Dans ce contexte, l'action cellulaire des acides gras s'exerce par l'intermédiaire de récepteurs nucléaires, les PPARs (récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes) qui appartiennent, comme les récepteurs de l'acide rétinoi͏̈que (RAR), à la superfamille des récepteurs nucléaires. Ce sont des facteurs de transcription qui jouent un rôle clé dans la régulation de gènes impliqués dans les programmes de prolifération et de différenciation cellulaire. L'objectif de notre travail était d'étudier la fonctionnalité de la vitamine A dans deux situations nutritionnelles proches : la mise en place d'un surpoids d'origine alimentaire sur un modèle expérimental de rats ; la phase dynamique de prise de poids d'origine alimentaire lors d'une obésité installée chez l'homme par une étude biomédicale. Nous avons mesuré l'expression des récepteurs nucléaires activés par les acides gras (PPAR), la vitamine A (RAR) et les hormones thyroi͏̈diennes (TR) dans le foie et le tissu adipeux blanc de rats et dans le tissu sous cutané chez l'homme. Nos résultats montrent une hyper-expression des PPARs et une hypo-expression des RARs et des TRs dans les tissus étudiés. Ce nouveau profil d'expression des récepteurs nucléaires pourrait constituer l'un des phénomènes adaptatifs précoces qui entraîne les modifications de plasticité du tissu adipeux lors de le mise en place de l'obésité.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-182

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2445
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.