Stabilité sur pentes des dispositifs géosynthétiques : caractérisation du frottement aux interfaces et applications

par Laurent Briançon

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Mécanique

Sous la direction de Pierre Morlier.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les dispositifs comportant des géosynthétiques constituent un plan de glissement privilégié lorsqu'ils sont disposés sur les pentes d'ouvrages de génie civil et leur stabilité doit être vérifiée avec soin. Dans ce but, pour améliorer la caractérisation du frottement aux interfaces géosynthétiques et donc le dimensionnement des dispositifs sur pentes, un appareillage de type "plan incliné" a été conçu. De nouvelles procédures d'essais et leurs méthodes d'interprétations associées ont été de��veloppées. Elles apportent une nouvelle approche de la caractérisation du frottement aux interfaces et permettent une configuration du plan incliné adaptée à l'application de conditions hydrauliques. Les résultats des essais au plan incliné, et notamment l'influence des conditions hydrauliques sur la stabilité, ont été validés par deux expérimentations en vraie grandeur. Parallèlement à ces expérimentations, nous avons développé un logiciel de calcul de la stabilité des dispositifs géosynthétiques sur pentes. L'utilisation de ces différents outils permet de déterminer l'effort éventuel à reprendre par ancrage en tête de talus. Pour compléter l'étude menée, nous avons étudié le dimensionnement des tranchées d'ancrage en développant un appareillage un banc d'ancrage spécifique et en ayant recours à une modélisation numérique par éléments distincts. A partir d'un travail expérimental important conforté par des applications à des cas réels et une modélisation numérique, la présente recherche apporte de nombreux éléments nouveaux dans l'approche de l'étude de la stabilité des dispositifs géosynthétiques sur pentes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-178

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2444

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 BOR1 2444
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.