Vésicules multilamellaires de type ognons comme vecteurs biologiques ciblés

par Pascale Chenevier

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Didier Roux.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les ognons, ou SphérulitesTM, sont des vésicules lipidiques multilamellaires jusqu'au coeur obtenues par cisaillement de phases lamellaires lyotropes de tensioactifs. Préparée à base de phospholipides, la phase pure d'ognons peut ensuite être dispersée en une suspension colloi͏̈dale stable. Les ognons (2̃00nm de diamètre) peuvent encapsuler de grandes quantités d'actifs biologiques, molécules organiques, protéine ou ADN. Le but de ce travail de thèse est l'utilisation de ces ognons comme vecteurs biologiques pour le transport ciblé d'actifs, grâce à la présence d'adresses moléculaires (ligands) à la surface des vecteurs. Un début d'étude des phases lamellaires de phospholipides sous écoulement est présenté. Plusieurs stratégies de greffage covalent de ligands sur les ognons sont comparées du point de vue de la synthèse chimique des ligands, de la préparation physicochimique des vecteurs et de l'efficacité biologique de l'adressage : le ligand lié à un lipide peut être dissous dans la phase lamellaire avant cisaillement, le lipide-ligand peut être inséré dans les ognons en suspension aqueuse, ou le ligand peut être greffé par une réaction de ligation chimique sur un lipide greffable introduit dans la phase lamellaire des ognons. La réaction de ligation par formation d'une liaison α-oxohydrazone a été caractérisée du point de vue mécanistique, cinétique et thermodynamique. Les effets de l'immobilisation d'un des réactifs sur des colloi͏̈des ont été évalués. Du point de vue biologique, les ognons portant des ligands RGD adhèrent fortement et spécifiquement à des cellules en culture. Ils sont internalisés par les cellules cibles par un processus actif, probablement l'endocytose.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 248 p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Bibliogr. en fin de volume

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2440
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.