Polymérisation anionique du methacrylate de methyle en présence de sparteine : étude cinétique et rôle du ligand dans le contrôle de la propagation

par François Lavaud

Thèse de doctorat en Sciences chimiques

Sous la direction de Michel Fontanille et de Yves Gnanou.

Soutenue en 2001

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    L'étude réalisée porte sur l'utilisation de la spartéine dans la polymérisation anionique du méthacrylate de méthyle, dans l'objectif de stabiliser ainsi les espèces actives en croissance et de conférer à la propagation un caractère contr^olé. Le choix a été fait de recourir à une étude cinétique pour répondre à la question du r^ole joué par un tel ligand vis-à-vis du mécanisme de la polymérisation. A l'aide de deux dispositifs complémentaires (réacteur tubulaire et calorimètre adiabatique), une gamme de concentration en centres actifs allant de 10 puissance -5 à 10 puissance -2 mol. L-1 a pu ^etre couverte et une cronnaissance précise du milieu réactionnel-ordres cinétiques en réactifs, constantes d'équilibre entres espèces agrégées et unimères, constantes de vitesse de propagation et de terminaison- a pu ^etre dégagée. La spartéine agit non seulement sur l'équilibre d'agégation en s'y opposant, mais elle contribue également à diminuer la réactivité intrinsèque des énolates lithiés responsables de la propagation ainsi qu'à limiter les réactions de terminaison. Les conditions expérimentales propices à la réalisation d'une polymérisation "vivante" ou "contr^olée" sont également précisées. Enfin, dans une dernière partie, la validité des résultats obtenus par les techniques du réacteur tubulaire et de la calorimétrie adiabatique, fait l'objet d'une discussion critique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134p.
  • Notes : Reproduction de la thèse autorisée
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?